Basket. Le premier derby caennais pour l’ASPTT

25 septembre 2017 Ecrit par  Antoine Dufour

 

Basket. CAEN BASKET CALVADOS 72 - 75 ASPTT CAEN BASKET, 2ème journée de Nationale 3 Masculine. Cette seconde journée nous offrait notre premier derby bas-normand avec le Caen Basket Calvados qui recevait l’ASPTT Caen Basket à la salle Ruffa. Comme pour tout derby, nous avons pu assister à un match engagé, avec de multiples rebondissements et un public venu nombreux pour assister à la confrontation.

 

[15-27, 22-17 (37-44), 16-22 (53-66), 19-11]

 

L’ASPTT prend le meilleur départ

 

Les matches de basket se jouent souvent sur des séries, nous en avons eu la représentation lors du derby caennais. Après deux premières minutes compliquées pour les postiers, le CBC, en panne d’adresse, se précipite en attaque et encaisse un 11-0 en l’espace de quatre minutes. Les premières rotations font du bien offensivement aux locaux mais la machine est déjà en route pour les PTT.

 

Alternant jeu rapide et jeu sur demi-terrain, les joueurs d’Alhou N’Diaye maîtrisent le début de rencontre de tous les côtés du terrain. Les Cébécistes n’arrivent pas à contenir un Aurélien Le Rouxel inarrêtable en première mi-temps, un Florian Diesnis qui participe largement au scoring et un Oscar De Bruyne impeccable à l’organisation. L’écart continue de grandir tout au long du quart-temps et l’ASPTT termine le premier à +12 suite à deux tirs primés de Vivien Léger.

 

De retour sur le terrain, le Caen Basket Calvados va cette fois augmenter son intensité défensive et arrêter de subir les assauts des postiers. Combiné à une adresse extérieure retrouvée et à la sortie de Le Rouxel, le CBC va infliger à son adversaire un sévère 15-3 en quatre minutes et recoller au score grâce à deux tirs longue distance de Cosnefroy (30-30, 14''). Le match est relancé ! Temps-mort. Le retour de Le Rouxel fait du bien (6 points en deux minutes) et l’ASPTT entame la dernière minute à +8 suite à un trois points de De Bruyne. L’écart monte à +10 avant que Braquet n'envoie un shoot au buzzer à 3-points, avec la planche !

 

Contrairement aux PTT, les joueurs de Michaël Déjardin n’arrivent pas à trouver d’alternance intérieur-extérieur et survivent essentiellement grâce au tir extérieur.

 

L’expérience prend le dessus sur la deuxième période

 

L’ASPTT, de retour des vestiaires, va mieux reprendre la période, notamment grâce aux 9 points de Chauvin. L’écart monte jusqu’à +18 au milieu du troisième (44-62, 24’) avec une raquette cébéciste martelée par les offensives des postiers. Un peu de réussite pour le CBC avant la fin du troisième rapproche légèrement les deux équipes avant l’ultime quart-temps. À noter un fait de jeu avec l’application de la nouvelle règle de l’antisportive contre Thibault Allerme, sur une faute loin d’être évidente, et qui a permis en partie de relancer le CBC selon l’entraîneur visiteur : « On aurait pu s’envoler, on était à +15 et ils avaient la tête sous l’eau. Et là, ils ont deux lancers-francs plus la possession. Et ça relance tout le match ».

 

Le début du quatrième va illustrer la fatigue grandissante des postiers qui ont du mal à trouver des solutions en attaque et sont en panne d’adresse : « À un moment donné, on est crevé physiquement » explique Alhou N’Diaye. L’écart s’amenuise et les joueurs de Déjardin vont revenir à -4 suite à un « And-1 » de Cosnefroy (64-68, 37’). Le match est relancé, encore ! Les PTT n’ont inscrit que 2 points en sept minutes.

À -6 à l’entrée de la dernière minute, le CBC va jeter ses dernières armes dans la bataille avec un 3-points de Quignette à 25 secondes du terme (69-74) puis de Braquet (72-74) à 1.2 seconde du buzzer. Un dernier lancer-franc de Le Rouxel offrira la victoire à une équipe de l’ASPTT Caen Basket beaucoup plus régulière tout au long de la rencontre mais qui aura réussi à se faire peur sur la fin de match.

 

« Il fallait qu’on soit à 2-0, c’était l’objectif. »

 

Malgré les bonnes réactions de ses joueurs, Michaël Déjardin a du mal à cacher sa déception à la fin du match : « Je crois que le score est un petit peu flatteur pour nous car on a eu des gros trous d’air. Il faut qu’on soit plus constant sur une durée de match. Oui, il y a une différence d’expérience mais sur le plan basket, on n’a rien à leur envier ». L’entraîneur est conscient des séries de points encaissés par ses joueurs et regrette « un gros manque de lucidité. Il faut apprendre à faire le dos rond en attendant que l’orage passe ».
Le début de saison est compliqué avec cette deuxième défaite en autant de matches. « Ça reste un résultat encourageant mais ça fait quand même toujours une défaite au bout ». Lors de la troisième journée, dans quinze jours, le Caen Basket Calvados se déplacera, pour le second derby de l’année, chez son voisin du Caen Nord Basket dans l’espoir que les « efforts fournis soient récompensés ».

 

Le match a semblé être dominé par l’ASPTT Caen Basket mais le CBC a toujours réussi à revenir et notamment grâce à la réussite aux tirs primés comme l’analyse Alhou N’Diaye : « Je ne sais pas le nombre de trois points qu’ils marquent, mais on en prend un paquet (ndlr : 9). Ils ont vécu du tir à trois points, et ça nous a fait mal. Ils jouent avec leurs armes, ils ont été cohérents ». L’entraîneur des postiers semble satisfait du résultat, moins de la manière : « Il fallait qu’on soit à 2-0, c’était l’objectif. Si on avait gagné de 10-12 points j’aurais été content, mais là... le fait qu’ils reviennent… ». Objectif rempli avec cette victoire maîtrisée mais il y a encore du travail car « on est plus en avance que certaines équipes, explique l’entraîneur, mais par contre on n’est pas prêt physiquement. Et il n’y a pas de mystère, on ne s’est pas suffisamment entraîné. »

 

Les deux semaines avant la prochaine rencontre vont permettre aux deux équipes de se préparer pour la suite du championnat car, outre l’alléchant Caen Nord – CBC, l’ASPTT recevra l’Amicale Laïque de Montivilliers, l’un des gros morceaux de la poule G de Nationale 3, « c’est notre premier gros test », conclut Alhou N’Diaye.

 

Marque CBC : M. Cosnefroy 17 pts, C. Quignette 11pts, Q. Braquet 17pts, O. Dossi-Desquesnes 6pts, J. Barbier 7pts, S. Charles, T. Robert 2pts, T. Prinsaud 10pts, P. Madeleine 2pts

 

Marque ASPTT : V. Léger 6pts, J. Ingueza-Moussinga, O. De Bruyne 10pts, T. Allerme 2pts, A. Le Rouxel 23pts, J. Hoflack 2pts, F. Diesnis 14pts, C. André, N. Belland 7pts, T. Chauvin 11pts

 

Le classement ici.

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr