Basket. Rentrée réussie pour Douvres et Ifs

19 septembre 2017 Ecrit par  Antoine Dufour & Pierre Salzmann-Crochet

Basket. 1ère journée de N3 Féminine. Les bas-normandes reprenaient dimanche dernier dans une poule bien différente de l'an passé. Les Douvraises et les Ifoises affrontaient deux équipes promues et l'ont emporté sans trop de difficultés. Manquant de régularité (et de rotations) et malgré un retour dans les dernières minutes, l'USTB Équeurdreville s'incline pour son retour à ce niveau.

 

Douvres réussit son entrée

DOUVRES BCN 76 – 40 CEP LORIENT BASKET

[24-7, 11-6 (35-13), 25-16 (60-29), 16-11]

Un match qui fut réglé très rapidement. Prenez une équipe promue et manquant d'expérience et donnez-lui comme première adversaire l'équipe quasi-invaincue de l'an passé comme cadeau de bienvenue en N3, et vous obtenez un écart de 36 points. Après quelques minutes de chauffe où Bartelds et Dijon tiennent la baraque, les Douvraises se mettent en route et terminent le premier quart par un 13-0, portant l'écart à +17. Lorient trouve des tirs ouverts mais manque d'adresse.

Le DBCN a moins de réussite en attaque sur le quart-temps suivant mais la défense fait le boulot. Les interceptions et les rebonds offensifs privent les Lorientaises de précieuses munitions offensives et l'écart monte à +22. Ce qui nous marque sur ces premières minutes, c'est que l'équipe est moins dépendante de Sandra Dijon :
« Ce qui m'a intéressé sur ce premier match, c'est l'état d'esprit des filles : sauter sur les ballons qui roulent, prendre des rebonds... Mais surtout, et ça me fait plaisir, on a avancé dans le partage des responsabilités. Tout le monde prend des tirs, tout le monde s'encourage et il faut construire là-dessus. »

Les joueuses de Sarah Le Rouxel Goltze démarrent le troisième quart tambour battant en artillant de loin. Le match est plié et devient quelque peu inintéressant, les deux équipes en profitent pour travailler et tenter diverses tactiques jusqu'au buzzer final. Côté stats, les 22 rebonds offensifs, les 21 interceptions et les 31 pertes de balles adverses ont été des facteurs non-négligeables. Comme toujours, Dijon fait du Dijon (23pts, 8rbds, 4pads, 2ints, 1ctr, 3bps) mais a été moins mise à contribution que la saison passée. Bartelds (15 points) a amené de la variété dans le jeu et Bouffaré (11pts, 5rbds, 2pads, 3ints, 1bp) a été précieuse sur certaines séquences. Notons le bon match de Touraud (8pts, 8rbds, 2pads, 2ints, 5bps), ancienne du centre de formation de l'USOM évoluant désormais à Lorient.

Il est important de noter que le DBCN a beaucoup plus usé du tir extérieur que l'an passé, avec plus ou moins de réussite (8/25) :
« Je pense que ce n'est pas une question de systèmes ou de mise en place, c'est plus une question de confiance. On a perdu Mina, soit un deuxième point de fixation à l'intérieur. On doit combler ça par beaucoup plus de vitesse, beaucoup plus de rythme. Et quand on prend des tirs dans le rythme, forcément, ça rentre mieux. » On le répète, il y a beaucoup de choses à parfaire mais en terme de collectif, le potentiel est là. Une bonne performance à confirmer dimanche lors du derby (déjà !) face à Ifs.

 

Marque DBCN : M. Gasqueres 1pt, L. Goubert 6pts, J. Bouffaré 11pts, P. Plouhinec 2pts, M. Guillaume 2pts, M-A. Le Moal 7pts, T. Bartelds 15pts, G. Guerard 3pts, S. Dijon 23pts, J. Bécam 6pts

Marque CEPLB : A. Daniel 5pts, M. Robic , R. Guivarch 11pts, C. Le Lay , I. Pasco 1pt, M. Touraud 8pts, M-A. Marçais 2pts, L. Salamand 7pts, D. Tonnerre 6pts

 

Le CB Ifs s’impose devant le promu orvaltais

ORVAULT SPORTS BASKET 50 – 65 CB IFS

[8-14, 11-18 (19-32), 19-16 (38-48), 12-17]

Le premier match de championnat est toujours un match particulier dans une saison et permet de lancer la dynamique avec une victoire. C’est chose faite pour les Ifoises qui avaient besoin de reprendre confiance après une préparation un peu chaotique : une reprise retardée par les travaux dans le gymnase, aucune victoire lors des matches de préparation et un effectif amputé par les départs de Julie Villain et de Dorothée Le Lann.

 

Les joueuses se déplaçaient donc à huit en Loire Atlantique et se retrouvent à sept après la blessure de Mathilde Letellier à l’échauffement (ndlr : bon rétablissement à elle). Pour Miguel Callejas, peu importe le nombre, « c’est une équipe qui vient tout juste de monter, il fallait donc imposer un rythme de Nationale 3 ». Le début de match est serré et les deux équipes se répondent pendant les huit premières minutes de la saison. Les rotations sont limitées dès le début de match avec les deux fautes en trois minutes de Enguerrand, mais Pannetier et Le Rudulier vont permettre aux Ifoises de terminer le quart temps avec un avantage de +6.

 

Un premier écart est fait et les joueuses du CB Ifs vont accélérer lors du second quart, poussées par une Laury Aulnette efficace (9 points). L’intensité est complètement différente du premier quart, et les joueuses d’Orvault Sports Basket vont avoir du mal à tenir le rythme : +13 à la mi-temps pour Ifs. L’écart va très légèrement se réduire après le retour des vestiaires suite à la troisième puis quatrième faute de la même Enguerrand et au retour d’un peu d’adresse côté orvaltais, ajouté à de nombreux passages sur la ligne des lancers. Mais les Ifoises vont ré-accélérer lors du dernier quart pour faire grimper l’avantage jusqu’à +17 à la 37e et ainsi terminer sereinement le match (50-65).

 

Devant, de la première à la dernière minute, les joueuses ifoises ont livré une prestation sérieuse pour un premier match de championnat et repartent avec de la confiance avant de se déplacer, dès la deuxième journée, chez les Douvraises pour le premier derby bas-normand. Le Rudulier (17 points) et Aulnette (16 points) ont assuré le scoring et l’intensité appliquée lors des deuxième et quatrième quarts-temps ont permis de ramener cette précieuse première victoire. L’entraîneur Miguel Callejas est satisfait de la prestation : « Nous étions en difficulté sur les rotations avec la blessure de Mathilde (Letellier) et les fautes de Justine (Enguerrand), mais on a su gérer l’intensité, et on a toujours été devant, on ne s’est jamais fait vraiment peur pendant le match. Comme on se trouvait très bien offensivement on a eu plus de mal à imposer du rythme en défense, mais on a été capable de le faire lors du deuxième et du quatrième quart-temps. C’est un match très positif et rassurant ».

 

Dans une poule annoncée comme relevée « on voit avec les résultats de dimanche que la poule ne va sûrement pas être aussi homogène qu’on le croyait, explique l’entraîneur. On n’a pas d’objectif comptable pour l’instant si ce n’est le maintien ». Lors de la prochaine journée, les Ifoises vont enchaîner sur un deuxième déplacement, avec le derby à Douvres : « Je préfère aller jouer à Douvres à l’extérieur au deuxième match, analyse Miguel Callejas, comme ça quand nous les recevrons, nous serons plus préparés ».



Marque OSB : S. Brard , E. Nonnotte 7pts, M. Baudriller 17pts, M. Vary 2pts, L. Roussel 6pts, C. Pondard , F. Destaing 7pts, K. Diawara 5pts, C. Mauraisin 6pts

 

Marque CBI : J. Le Rudulier 17pts, L. Ovieve 7pts, J. Enguerrand 8pts, F. Panier , L. Aulnette 16pts, S. Montembault 5pts, L. Pannetier 12pts

 

Équeurdreville cale dans les dernières minutes pour son retour en Nationale 3

AVRILLÉ BASKET 62 – 59 USTB ÉQUEURDREVILLE

[7-15, 23-10 (30-25), 14-13 (44-38), 18-21]

Tout comme du côté Ifois, l’USTB Équeurdreville se déplaçait à huit joueuses pour cette première journée, dont une Félicie Véron blessée au dos mais
« très courageuse, elle a tenu le coup. », félicite son coach Stéphane Véron. Cumulé à l’arrêt de sa sœur Leslie, l’UST commençait sa saison avec une raquette fortement diminuée. Pour autant, Équeurdreville démarre de la meilleure des manières avec un 10-1 passé à Avrillé lors des premières minutes. Avec de l’adresse dès l’entame du match, les joueuses terminent sérieusement le quart-temps à +8. La deuxième période va être beaucoup plus compliquée, Avrillé réduit rapidement l’écart grâce à sa capitaine Boisiaud (10 points) et à Perrochaud (8 points, dont deux tirs primés) et reprend rapidement l’avantage avant la mi-temps (30-25).

Le troisième quart est équilibré et les joueuses d’Équeurdreville tiennent grâce à leur agressivité offensive, avec 9 des 13 points marqués sur lancers-francs. L’entame de la dernière période est compliquée et l’écart monte jusqu’à +11 pour Avrillé Basket à la trente-quatrième minute. C’est le moment choisi par l’entraîneur pour passer en boîte sur la meilleure joueuse avrillaise : Boisiaud. Et le match va être complètement relancé ! Les joueuses de Stéphane Véron passent de -11 à +1 à l’entame de la dernière minute du match, avec notamment une Éloïse Véron en feu (13 points, deux tirs primés). Malheureusement, les joueuses ne vont pas tenir et Avrillé va finalement s’imposer 62 à 59.

A noter les très bons matches de Éloise Véron (21pts à 80%, 1pad, 4rbds, 4ints) et de la recrue Charline Birette (16pts, 4pads, 1rbd, 1int, 2ctrs). Fait assez rare pour être cité, les joueuses d’Équeurdreville auront shooté à 50% à 3 points (6/12) contre seulement 38% à 2 points (11/29). Dominées dans la raquette (seulement 17 rebonds captés) et dans l’agressivité défensive (26 ballons perdus pour 13 interceptions), les joueuses peuvent tout de même avoir quelques remords pour leur retour en N3, mais l’équipe manquait probablement de rotations pour pouvoir finir le match de la meilleure des manières.

Malgré la défaite « c’est très encourageant, analyse Stéphane Véron, car c’était une bonne équipe en face de nous, qui se maintient tous les ans. Nous avons vu que, pour la suite, on ne sera bien que si on joue au moins à huit. » Invaincue l’an dernier en Pré-Nationale, Équeurdreville a pu voir le niveau attendu pour jouer sereinement le maintien et ce premier match nous laisse de bons espoirs quant à la réalisation de cet objectif.



Marque AB : A. Boisiaud 18pts, L. Boigne 10pts, C. Gernigon 2pts, M. Bolo , V. Huchon 2pts, E. Perrochaud 21pts, L. Emeriau 3pts, M. Cailleau 4pts, A. Brossais 2pts

Marque USTBE : E. Dubost 8pts, J-M. Reault 1pt, C. Pasco , A. Poussard 2pts, F. Véron 8pts, E. Véron 21pts, M. Joly 3pts, C. Birette 16pts

 

CLASSEMENT POULE D

 

1

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE

1v - 0d

2pts

+36

2

GARS D'HERBAUGES BOUAYE

1v - 0d

2pt

+32

3

PACÉ CO

1v - 0d

2pts

+23

4

CLUB BASKET D'IFS

1v - 0d

2pts

+15

5

ESPOIRS DU BASKET QUIMPER CORNOUAILLE

1v - 0d

2pts

+7

6

AVRILLÉ BASKET

1v - 0d

2pts

+3

7

U.S.T. BASKET ÉQUEURDREVILLE

0v - 1d

1pt

-3

8

RENNES AVENIR

0v - 1d

1pt

-7

9

ORVAULT SPORTS BASKET

0v - 1d

1pt

-15

10

US PONT SAINT MARTIN BASKET

0v - 1d

1pt

-23

11

TRÉGUEUX BCA

0v - 1d

1pt

-32

12

CEP LORIENT BASKET

0v - 1d

1pt

-36

 

 


TOP 10 SCOREUSES BAS-NORMANDES 1ère journée :

 

CLASS

JOUEUSES

POINTS

1

S. Dijon (DBCN)

23pts

2

É. Véron (USTBE)

21pts

3

J. Le Rudulier (CBI)

17pts

4

L. Aulnette (CBI)

16pts

#

C. Birette (USTBE)

16pts

6

T. Bartelds (DBCN)

15pts

7

L. Pannetier (CBI)

12pts

8

J. Bouffaré (DBCN)

11pts

9

É. Dubost (USTBE)

8pts

#

J. Enguerrand (CBI)

8pts

#

F. Véron (USTBE)

8pts

 

 

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr