craf2s sportacaen v2 4

C'est acté : Douvres dit adieu à la montée

15 mai 2017 Ecrit par 

Basket. BF ESCAUDAIN PORTE DU HAINAUT 73 – 56 DOUVRES BCN, 3ème journée de la seconde phase de N3 féminine. Ce n'était qu'une question de temps : même si ça restait mathématiquement faisable, Douvres n'avait quasiment plus aucun espoir d'évoluer en N2 dès la saison prochaine, et cette tendance fut confirmée dimanche avec une défaite logique face à Escaudain. Après un bon départ, le DBCN n'a pu résister au collectif adverse.

 

[14-14, 22-13 (36-27), 24-12 (60-39), 13-17]

 

Au Nord, c'était les rebonds

 

Désireuses de ne pas aussi mal débuter que lors des deux précédentes confrontations, les Douvraises ont démarré la partie correctement : « On les embête en faisant une double-boîte (trois joueuses en zone, les deux autres en défense individuelle, ndlr) mais je sais qu'on ne pourra pas tenir quarante minutes avec cette défense. » En effet, si le DBCN arrive à rivaliser avec les locales en terminant le premier quart-temps sur un score de parité, les choses commencent à se détériorer par la suite.

 

Dans le deuxième quart, le score reste sensiblement équilibré pendant cinq minutes. Puis Douvres rentre dans les rotations et les Escaudinoises en profitent pour faire un premier break, réalisant un 14-0 ! Les joueuses de Matthieu Léger ne défendent pas forcément mal mais chaque erreur est exploitée par Escaudain, comme le manque de solidité au rebond défensif ou les approximations sur les montées de balles des Normandes. À la pause, le DBCN est mené de 9 points.

 

Un écart qui ne va pas diminuer dans le troisième quart-temps, bien au contraire. Les premières actions de la reprise mettent en avant ce qui ne va pas côté douvrais : « On fait trois stops défensifs mais on ne prend pas le rebond. Sur les trois premières actions, on leur fait rater leurs tirs trois fois mais on prend 8 points sur les secondes chances. » Sur ce match, Escaudain aura marqué 20 points sur balles perdues et 14 sur les rebonds offensifs. L'écart passe à +12, puis +14. Dijon et Bouffaré ramènent Douvres à -10 mais Escaudain repart de plus belle et fait monter la différence à 21 unités. Pour ne rien arranger, les Douvraises laissent filer des lancers et confirment qu'elles n'arrivent pas à être dangereuses de loin (1/12 à 3-points sur ce match).

 

Le dernier quart est anecdotique. Douvres le remporte en se montrant plus juste dans ses choix et en offrant moins de munitions aux locales mais il n'y aura pas de retour. Le buzzer retentit et Escaudain peut célébrer sa montée en Nationale 2 avec cette victoire de 17 points.

 

« Finir sur une note positive. »

 

Il n'y a pas grand chose à dire sur ce match. Douvres a eu un meilleur pourcentage aux tirs que son adversaire et n'a pris que deux rebonds de moins. Le souci, c'est qu'Escaudain a tenté vingt tirs de plus. L'équipe est dense, défend fort et tout le monde apporte sa pierre à l'édifice (mention à Bicane qui réalise un match très propre : 16pts, 6rbds, 5pads, 3ints, 0bp). On se répète depuis le début des Playoffs mais, même si Goubert et Bouffaré ont eu de bons passages et que les jeunes Plouhinec et Guillaume ont montré par séquences qu'elles en avaient envie, Sandra Dijon (27pts, 14rbds, 2pads, 1int, 2bps) est trop seule, Bernard-Maksimovic confirmant qu'elle est en difficulté sur cette seconde phase. Matthieu Léger a au moins la satisfaction d'avoir fait jouer les jeunes, même s'il a dû pour cela sanctionner d'autres joueuses. Malgré les 73 points encaissés, le DBCN n'a pas forcément mal défendu, mais les erreurs dont on a parlé auparavant ont offert aux Escaudinoises plus de cartouches en attaque.

 

C'est désormais acté mathématiquement parlant : Douvres ne montera pas en N2 ! Une vraie déception quand on voit à quel point l'équipe a dominé la saison régulière (faudra qu'on nous explique pourquoi le premier de la poule monte en N3 masculine et pas en N3 féminine où le système est assez complexe, ndlr). Il faudra essayer de sauver l'honneur dimanche face à Gravelines afin de ne pas finir ces Playoffs capot : « On doit finir la saison sur une note positive, l'équipe ne mérite pas de terminer la saison sur quatre défaites consécutives. »

 

Au passage, notons que l'équipe de Gravelines n'aura, elle non plus, plus rien à jouer car, même en cas de victoire, Gravelines ne peut pas passer devant Ruaudin. Escaudain et Ruaudin sont donc promus en N2, bravo !

 

Marque BFEPH : C. De Sousa 6pts, M. Thomaze 5pts, A. Jagodzinska 10pts, L. Lereverend 13pts, C. Duforet 7pts, D. Bicane 16pts, M. Bally 12pts, M. Dubreucq 4pts, N. Drouet , C. Chourchoulis

 

Marque DBCN : M. Gasqueres 2pts, L. Goubert 4pts, J. Bouffaré 7pts, A. Adras , M. Guillaume 7pts, P. Plouhinec 4pts, M. Bernard Maksimovic 2pts, G. Guerard 1pt, S. Dijon 27pts, A. Bluche 2pts

 

CLASSEMENT POULE K (PLAYOFFS)

1

BASKET FEMININ ESCAUDAIN PORTE DU HAINAUT (▲1) [N2]

4v - 1d

9pts

+40

2

RUAUDIN JEUNESSES SPORTIVE (▼1) [N2]

3v - 2d

8pts

13

3

GRAVELINES B F

2v - 3d

7pts

-18

4

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE

1v - 4d

6pts

-35

[P] : promu en Nationale 2
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour la montée

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr