craf2s sportacaen4

La Glacerie reléguée, Douvres champion de la poule

13 avril 2017 Ecrit par 

Basket. 21ème journée de N3 Féminine. Il y aura donc trois descentes bas-normandes. Avec sa défaite face au Havre, l'USLG est mathématiquement relégué et doit maintenant croiser les doigts pour un éventuel repêchage. S'imposant largement face à Boigny, Douvres s'est assuré la première place de la poule. Pendant ce temps, La Hague s'incline face à Palaiseau et le CB Ifs remporte son derby face à l'Avant-Garde, l'AGC qui profite des pénalités de Saint-Michel pour gagner une place.


 

ERRATUM (sur le dernier article) : Ifs était maintenu avant cette journée.

 

Ifs maîtrise (globalement) une équipe de l'Avant-Garde trop maladroite

 

AVANT GARDE CAEN 56 – 78 CB IFS

[9-25, 24-13 (33-38), 10-20 (43-58), 13-20]

 

Malgré le classement de l'AGC, Ifs avait « quand même du respect à avoir face à cette équipe qui perd de très peu à domicile. » Le CBI défend très dur sur le premier quart, l'Avant-Garde tente une boîte sur Julie Villain, elle fonctionne mais les autres Ifoises sont en verve offensivement, tout rentre ! Ifs récupère des ballons, arrive à courir pour aller chercher les paniers faciles et comme les locales sont assez maladroites aux tirs, l'écart est déjà important (+16).

 

Les Caennaises changent de tactique en défense tandis que le CB Ifs tombe un peu dans la facilité. L'Avant-Garde profite de l'apport offensif de Maurouard et de l'énergie de Joublin ainsi que d'un certain laxisme de l'adversaire dans le domaine du rebond. Ifs semble payer les efforts effectués sur le premier quart et voit son adversaire revenir à -5 au moment de regagner le vestiaire.

 

L'AGC marque sur la première possession et revient à -3... ce sera l'un des deux seuls paniers du quart-temps pour les protégées de Mathieu Auzoux. Sentant le danger venir, les Ifoises accélèrent et attaquent très bien la zone adverse, Letellier score par deux fois à 3-points et Villain fait parler son efficacité en attaque. La défense se durcit et l'AGC retombe dans sa maladresse. L'écart grimpe à 15 unités. Un écart qui va légèrement s'accentuer sur le dernier quart, l'Avant-Garde tente le tout pour le tout avec des rotations et des changements défensifs mais rien n'y fait, la maladresse étant toujours présente. Au final, Ifs s'impose de 22 points et Miguel Callejas peut annoncer à ses joueuses qu'elles sont maintenues... depuis la semaine dernière, « mais je ne l'ai pas dit, sinon on l'aurait joué à la cool. »

 

Sentiment mitigé du côté de l'entraîneur vaincu : « Les attitudes ont, encore une fois, été parfois très bonnes, parfois très moyennes... c'est dommage car le groupe est sympa mais en N3, ça ne pardonne pas ! » Notons que ce match fut le dernier d'Alexane Laurent, Présidente du club : « Je tiens à la remercier pour l'opportunité qu'elle m'a donné cette saison même si les résultats n'ont pas été à la hauteur de mes espérances et je lui souhaite bonne continuation au soleil. » L'Avant-Garde jouera son dernier match en N3 face au leader, Douvres. Du côté d'Ifs, le coach est forcément satisfait de son équipe : « Un match sérieux. Tout le monde a pu être mis en avant grâce à un bon partage du ballon. » Inhabituellement absente au scoring la semaine passée, Villain s'est rattrapée avec 28 points. Les Ifoises tenteront de s'imposer dimanche face à Saran pour essayer de décrocher une place dans le Top 5.

 

Marque AGC : L. Vrac 9pts, C. Guermont 2pts, C. Joublin 8pts, J. Le Villain 2pts, E. Amice 4pts, M. Maurouard 15pts, S. Bernard 5pts, J. Pinto Lutumba 11pts, A. Laurent

 

Marque CBI : C. Richard 18pts, J. Le Rudulier 6pts, M. Letellier 13pts, M. Le Roux , J. Villain 28pts, D. Le Lann 2pts, S. Montembault 2pts, L. Pannetier 9pts

 

Douvres s'assure la première place en dominant le rebond

 

DOUVRES BCN 69 – 39 BOIGNY BC

[21-10, 15-10 (36-20), 13-5 (49-25), 20-14]

 

Douvres recevait Boigny dans une salle surchauffée (ah non, non, on ne parle pas d'ambiance, on parle vraiment en terme de degrés tellement il faisait chaud, ndlr). Malgré cela, les Douvraises décident de mettre beaucoup d'intensité, notamment en défendant tout-terrain. Cela fonctionne plutôt bien puisque l'équipe prend 11 points d'avance en n'encaissant que trois paniers. En attaque, Gasqueres, Bernard Maksimovic et Dijon se relaient au scoring et on remarque que la balle vit un peu mieux qu'à l'accoutumée.

 

Le deuxième quart est plus équilibré du fait que l'attaque locale s'enraye un peu : « Offensivement, j'aurais voulu que ce soit plus propre parce qu'on fait encore quelques erreurs. » L'adresse fuit les Douvraises mais heureusement pour elles, Boigny n'en profite pas plus que ça car le DBCN est ultra-dominant (et le terme est faible) au rebond. À la mi-temps, les joueuses de Matthieu Léger ont une avance confortable (+16).

 

Avance qui va s'accentuer dans le troisième quart, la défense tout-terrain du DBCN étouffe les Boignaciennes mais surtout, ces dernières sont privées de possessions à cause de nombreux rebonds offensifs douvrais. D'ailleurs, le coach bas-normand regrette que son équipe refuse certains tirs après les rebonds offensifs. Douvres n'encaisse que 5 points dans un troisième quart-temps qui connaît une interruption de onze minutes à cause de l'ordinateur de la table de marque qui décide de se mettre à jour. Le dernier est haché, non pas par un surplus de fautes mais par de nouvelles interruptions dues à des blessures (la chaleur ne doit pas aider). Le leader termine tranquillement et s'impose finalement de 30 points, sécurisant ainsi sa première place. La stat : 62 rebonds à 24 !

 

Dans ce match bien arbitré, Douvres a su faire le travail en défendant dur (24% aux tirs pour Boigny) et en gobant tous les rebonds. Les 23 points sur deuxièmes chances et les 24 rebonds offensifs ont sans aucun doute pesé dans la balance, un domaine où « Lady Rodman » Gasqueres (10pts, 13rbds, 2bps) et Dijon (15pts, 14rbds, 2pads, 2ints, 1bp) s'illustrent particulièrement. Si Bernard Maksimovic (13pts, 8rbds, 2pads, 1int, 1ctr) confirme que les grandes de l'équipe sont les principales pourvoyeuses de stats, l'énergie mise par les « petites » en défense a été essentielle pour fatiguer Boigny. En éternel insatisfait, l'entraîneur espère toujours que l'attaque saura passer un cap avant les Playoffs : « Je voulais qu'on se prépare pour les Playoffs, qu'on mette de l'intensité, pas évident avec la chaleur. On a quand même défendu tout le temps tout-terrain. Demi-terrain, on a été moins propre mais on n'encaisse que 39 points. Offensivement, on manque d'adresse et on ne prend pas certains tirs. Quand je prends des temps-morts, j'exige des trucs, je les engueule et finalement, ça se passe bien. Quand le coach dit de faire quelque chose et qu'on le fait, ça marche, c'est étonnant (rires). »

 

Marque DBCN : M. Gasqueres 10pts, L. Goubert , J. Bouffaré 5pts, A. Adras 2pts, M. Guillaume 9pts, M-A. Le Moal , M. Bernard Maksimovic 13pts, G. Guerard 7pts, S. Dijon 15pts, A. Bluche 8pts

 

Marque BBC : Y. Page 9pts, C. Maufroy 11pts, C. Aulanier , L. Brusseau 12pts, M. Manceau 8pts, N. Batard 11pts, A. Pinte 2pts, I. Goncalves 2pts, A. Nadeau Couette 4pts

 

Le Havre renvoie l'USLG en Pré-Nationale féminine

 

ALA LE HAVRE 72 – 66 US LA GLACERIE

[14-12, 25-18 (39-30), 14-13 (53-43), 19-23]

 

Ce derby normand était le match de la dernière chance pour La Glacerie : une défaite et c'était direction la Pré-Nationale, une victoire et tout restait possible. L'USLG réalise un bon départ : « On défend dur, on va bien percuter, on ressort bien la balle et on a des tirs en périphérie. » Les joueuses de Jérôme Luce vont prendre 5 points d'avance avant que Diarra ne se mette en route et pose des problèmes aux Bas-Normandes dans la raquette. À la fin du premier quart, Le Havre mène de 2 points.

 

La différence va se faire dans le deuxième quart-temps, Masic se montre très adroite et score 12 points en dix minutes. La Glacerie est pénalisée par les coups de sifflet (9 fautes) et les Havraises en profitent pour faire le plein aux lancers-francs. L'USLG rentre dans les rotations, l'écart se creuse : « On a été obligé de grandir notre cinq, de jouer moins vite et ça nous coûte des points sur jeu rapide, on fait des fautes pour stopper les contre-attaques. » Les tirs primés de Dréan et Bouin maintiennent l'équipe en vie et à la mi-temps, les Manchottes sont menées de 9 points.

 

Un écart qui va varier mais qui restera toujours à l'avantage des locales. Les Glacériennes redémarrent bien avec une zone-presse qui embête bien leurs homologues de Haute-Normandie. Le souci est que La Glacerie n'en profite pas en attaque et ne revient jamais à hauteur du Havre. Le Havre qui réussit quelques gros tirs en fin de quart-temps pour repasser à +10. Les deux équipes font le yo-yo dans le dernier quart, l'écart oscille entre 3 et 10 points. Alors qu'elles menaient de 11 points à cinq minutes du terme, les Havraises voient leurs invitées revenir (notamment grâce à Fanny Sorel) mais réagissent vite et ne tremblent pas sur la ligne afin d'assurer la victoire et le maintien.

 

Une victoire logique pour Le Havre, La Glacerie n'a pas démérité mais l'équipe fus dominée dans certains secteurs : « On a livré un gros combat mais on n'a pas pu rivaliser à l'intérieur où on a été archi-dominé. » explique Jérôme Luce. Match où il y eut beaucoup de lancers (21/30 pour Le Havre, 16/25 pour l'USLG). Mathématiquement, cette défaite confirme la relégation des Glacériennes en PNF : « On ne perd pas notre maintien sur ce match. Depuis la défaite face à l'AG Caen, il y a un meilleur état d'esprit mais trop tard. » Cela étant, on sait que les repêchages sont fréquents en Nationale 3 féminine (demandez à l'AGC) et du coup, La Glacerie va tout faire pour remporter son dernier match afin d'être bien classée parmi toutes les équipes reléguées du championnat (toutes poules confondues) : « Si on ne gagne pas dimanche, le repêchage sera compliqué. On va essayer de faire un résultat face à Bihorel et croiser les doigts. »

Marque ALALHB : A-L. Broguy , C. Toutain 7pts, M. Masic 19pts, C. Hautot 8pts, A. Diarra 12pts, C. Lamoine 13pts, S. Humbert 13pts

 

Marque USLG : K. Cybulska , C. Dréan 17pts, J. Nord 4pts, S. Delœuvre , F. Sorel 19pts, L. Lecacheur 12pts, M. Bouin 10pts, L. Brun 4pts, I. Addou

 

Les Haguaises craquent dans le troisième quart-temps

 

ABC LA HAGUE 59 – 69 IE US PALAISEAU

[14-12, 13-16 (27-28), 10-20 (37-48), 22-21]

 

Reléguées depuis la semaine passée, les Haguaises recevaient Palaiseau, troisième du championnat. Après un petit temps de mise en route, l'ABCH prend l'avantage en s'appuyant, comme souvent, sur sa défense. Seule Mizgala arrive à marquer des paniers sur le premier quart-temps mais, comme souvent (bis), La Hague manque toujours d'efficacité en attaque et ne mène que de 2 points à la fin du premier quart.

 

Les Palaisiennes prendront l'avantage dans le quart-temps suivant, profitant de nombreux lancers obtenus. Il est intéressant de noter que l'ABCH marque davantage de paniers que l'USP dans ce quart. Les lancers-francs font donc la différence et Palaiseau mène par la plus petite des marges à la mi-temps de ce match.

 

La différence va principalement se faire dans le troisième quart : « On change de défense mais ce n'est pas très efficace, on prend un éclat que l'on va traîner jusqu'à la fin. » La Hague manque d'agressivité et fait preuve d'un peu d'inattention en défense. Bien aidées par Mercher (8 points), les Palaisiennes prennent 11 points d'avance. Les dix dernières minutes seront un peu plus offensives, Palaiseau est à la limite de l'impeccable aux lancers-francs (10/11) tandis que les sœurs Birette et Bertrand trouvent un peu d'adresse en attaque. Les Manchottes reviennent à -6 à trois minutes de la fin mais sans vraiment inquiéter leurs adversaires. Les lancers de Perrault et un 3-points de Dages scellent le sort du match.

 

Quatrième défaite consécutive pour l'ABCH. Si les Haguaises ont été adroites aux lancers (11/12), elles ont obtenu nettement moins de munitions que Palaiseau (26/34 aux lancers). Pour le coach, cette nouvelle défaite peut s'expliquer par le manque d'entraînement : « Ça fait quelques matches où, physiquement, on est un peu à la rue. On est un peu en retard et du coup, on fait des fautes. On paye un peu notre manque d'entraînement. » La Hague se déplacera à Saint-Michel pour tenter de conclure son aventure en N3 par une victoire.

Marque ABCH : O. Pasquier 7pts, M. Hamel 4pts, F. Birette 15pts, L. Bertrand 8pts, C. Birette 9pts, C. Brionne 2pts, S. Aidara 14pts

 

Marque USP : M. Daurces 4pts, A. Dages 10pts, L. Perrault 15pts, D. Gueye 7pts, I. Pavilla , B. Mizgala 16pts, M. Mercher 17pts

 

CLASSEMENT POULE E

1

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE [M*] [Q]

20v - 1d

41pts

+296

2

RUAUDIN JEUNESSES SPORTIVE [M*] [Q]

17v - 4d

38pts

+299

3

IE – US PALAISEAU [M*]

14v - 7d

35pts

+159

4

GCO BIHOREL [M*]

12v - 9d

33pts

+110

5

USM SARAN [M*] (▲ 1)

12v - 9d

33pts

+53

6

CLUB BASKET D'IFS [M*] (▲ 2)

11v - 10d

32pts

+44

7

ALA LE HAVRE BASKET [M*]

11v - 10d

32pts

+19

8

BOIGNY BC [M*] (▼ 3)

11v - 10d

32pts

-156

9

UNION SPORTIVE LA GLACERIE [R▼]

8v - 13d

29pts

+4

10

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE [R▼]

7v - 14d

28pts

-108

12

AVANT GARDE CAEN [R▼] (▲ 1)

1v - 20d

22pts

-492

11

SAINT MICHEL SPORTS [-6/pénalités] [R▼] (▼ 1)

2v - 13d

17pts

-228

 : Champion de la poule
[Q]
 : qualifié pour les Playoffs
[M*] : maintenu
[R▼] : relégué en Pré-Nationale

Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour les Playoffs

 

TOP 10 SCOREUSES BAS-NORMANDES 21ème journée :

CLASS

JOUEUSES

POINTS

1

J. Villain (CBI)

28pts

2

F. Sorel (USLG)

19pts

3

C. Richard (CBI)

18pts

4

C. Dréan (USLG)

17pts

5

F. Birette (ABCH)

15pts

#

S. Dijon (DBCN)

15pts

#

M. Maurouard (AGC)

15pts

8

S. Aidara (ABCH)

14pts

9

M. Bernard Maksimovic (DBCN)

13pts

#

M. Letellier (CBI)

13pts

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr