Parole à la défense pour Douvres à Ifs, La Glacerie envoie l'ABCH en PNF

08 avril 2017 Ecrit par 

Basket. 20ème journée de N3 Féminine. Un week-end avec deux derbys : le premier opposait Ifs à Douvres et fut remporté par les Douvraises grâce à une défense solide et une forte présence au rebond. Le second mettait aux prises La Glacerie et La Hague, le perdant de ce match disait adieu à la N3... et ce fut Les Haguaises qui s'inclinèrent, laissant à leurs bourreaux la possibilité de croire encore au maintien. Pendant ce temps, l'Avant-Garde n'a, en toute logique, rien pu faire à Ruaudin.

 

NDLR : navré pour le retard important de cet article.

 

Dans un match intensif, la domination de Douvres au rebond fait la différence

 

CB IFS 40 – 58 DOUVRES BCN

[9-16, 9-10 (18-26), 12-20 (30-46), 10-12]

 

Le match aller avait été intense et s'était terminé en prolongation. Si le suspense ne fut pas présent sur ce match retour, l'intensité, elle, était là. Douvres démarre par un 6-0 mais Ifs répond par un autre 6-0. Le match est très très très intensif et ce, dès l'entame. Alors que le CBI menait 9-8, le DBCN conclut le premier quart par un 8-0. L'intensité ne baisse pas dans le deuxième quart, on pourrait même dire qu'elle augmente. Ça râle, ça conteste, ça réclame, ça joue dur... Ifs met beaucoup d'intensité mais est très maladroit et peine à exister en attaque. Cela étant, les Douvraises restent à portée de fusil à cause de leur péché (pas si) mignon habituel : les pertes de balles. À la mi-temps, le leader de la poule mène de 8 points.

 

La différence va se faire sur le troisième quart, et ce, pour deux raisons : l'archi-domination de Douvres au rebond, et Sandra Dijon : « L'intensité ne compense pas les centimètres manquant par rapport à Dijon, c'est Dijon qui domine le match, qui fait la différence. » reconnaît Miguel Callejas. Assistée de Gasqueres, la Martiniquaise collectionne les rebonds face àdes Ifoises volontaires mais bien trop maladroites aux tirs et qui voient logiquement leur retard s'accentuer (-16). Les joueuses de Matthieu Léger réalisent un 6-0 dès l'entame du dernier quart et n'ont plus qu'à gérer tranquillement leur fin de match. Ifs a le mérite de jouer jusqu'à la fin mais s'incline de 18 points.

 

Ifs devient première équipe non-relégable mais une seule victoire (pourquoi pas dimanche à l'Avant-Garde ?) suffirait à assurer le maintien. On le répète, le CBI s'est donné à fond mais comme beaucoup de coaches le disent : « le basket est un sport d'adresse », et les Ifoises en ont manqué (25% aux tirs, 1/18 à 3-points). « On n'a pas su faire déjouer Douvres sur ses forces défensives, on n'a pas été bon dans le partage donc on ne se met pas dans les bonnes situations pour tirer. Autant à l'aller, on avait joué pour le gagner, on y croyait vraiment, autant là, je ne pense pas qu'on y croyait, on ne l'a pas préparé de la même façon. Mais on a eu le bon comportement et une vraie unité sur le travail défensif » Du côté de Douvres, ça en devient lassant mais Sandra Dijon est sur une autre planète avec un double double-double : 26pts à 64.3% aux tirs, 8/9 aux lancers, 20rbds, 1pad, 2ints, 5bps. Si elles s'illustrent moins sur la feuille de stats, les autres Douvraises ont énormément pesé dans la défense et au rebond, le DBCN captant 57 rebonds (contre 28 pour le CBI). Bien sûr, il y a toujours ce satané problème de balles perdues (27). Si l'attaque reste à parfaire, l'intensité et la défense sont de vrais points positifs avant les Playoffs : « On a réussi à les mettre hors timing, certes en défendant en zone, pas forcément ma tasse de thé, mais aujourd'hui, c'était le plus efficace. Je voulais plus d'intensité pour préparer les Playoffs et elles ont répondu sur ce plan-là. » Douvres recevra Boigny dimanche.

 

Marque CBI : C. Richard 9pts, J. Le Rudulier 8pts, M. Le Roux 3pts, P. Nicolle 4pts, F. Panier 4pts, J. Villain 4pts, D. Le Lann , S. Montembault , L. Pannetier 8pts

 

Marque DBCN : M. Gasqueres 5pts, L. Goubert 4pts, J. Bouffaré 3pts, A. Adras 5pts, M. Gautier 4pts, M-A. Le Moal 3pts, M. Bernard Maksimovic 4pts, G. Guerard , S. Dijon 26pts, A. Bluche 4pts

 

La Glacerie remporte le match de la dernière chance

 

US LA GLACERIE 61 – 50 ABC LA HAGUE

[22-10, 11-15 (33-25), 14-7 (47-32), 14-18]

Le match de la mort, le vaincu était quasiment assuré de descendre. Et on dit quasiment mais avec la victoire dans le même temps du Havre, le perdant de ce match descendait à coup sûr. La différence se fera dès le début de match, La Glacerie est très agressive en défense et profite en attaque des espaces laissés par l'ABCH. L'individuelle tout-terrain des locales fait perdre ballons et concentration aux Haguaises qui prennent 12 points de retard. Dans le deuxième quart, Bertrand va scorer 10 points et permettre à La Hague de retrouver des couleurs. L'USLG est moins en réussite et baisse en intensité mais conserve tout de même 8 points d'avance. « Il nous manque un peu de folie pour se rendre le match plus facile. » dixit Jérôme Luce.

 

Les Glacériennes passent en zone-presse/zone sur la seconde période et ça s'avère très efficace, l'adversaire perdant des ballons et ne marquant qu'un seul panier sur le quart-temps. En attaque, les promues percutent et provoquent beaucoup de fautes (dommage que la réussite aux lancers ne soit pas là). +15 à l'orée des dix dernières minutes de ce derby manchot. Dix dernières minutes où La Hague va enfiler les lancers mais sans parvenir à réduire l'écart. Au final, l'ABCH s'incline de 11 points et voit son avenir se dessiner au niveau inférieur.

 

Forcément, cette relégation est un coup dur pour l'équipe : « Il y avait largement moyen de faire beaucoup mieux que ce qu'on a fait cette année. On avait pas trop eu de réussite en première phase et on a manqué de solidarité sur la seconde, mais c'est vraiment en première phase que ça se joue pour nous. » Sur ce match, le mauvais départ et les tirs faciles ratés ont creusé la tombe de La Hague. Concernant La Glacerie, cette victoire permet d'entretenir l'espoir d'un maintien. Le calcul est simple : l'USLG doit gagner ses deux derniers matches et Le Havre (ou Ifs) doit perdre ses deux derniers matches. Et comme le hasard fait bien les choses, les Glacériennes se déplaceront au Havre dimanche. Une défaite, et ce sera la descente assurée. Une victoire, et elles n'auront plus qu'à remporter le dernier match tout en priant pour que Palaiseau batte Le Havre. Sur la rencontre, La Glacerie n'a pas été vraiment inquiétée : « On ne va pas dire qu'on a été serein tout le match mais on n'a pas été inquiété, on a vraiment fait de gros efforts sur les quinze derniers jours. Ce derby, elles le voulaient. » L'USLG a su s'appuyer sur sa défense. On oubliera l'affreux 17/40 aux lancers. Cette victoire assure quasiment la place de premier relégable, et ça peut avoir son importance car on sait que les repêchages sont fréquents à ce niveau.

 

Marque USLG : K. Cybulska 11pts, C. Dréan 10pts, J. Nord 15pts, S. Delœuvre 8pts, F. Sorel 4pts, L. Lecacheur 1pt, A-M. N'Diaye , M. Bouin 3pts, L. Brun 9pts, I. Addou

 

Marque ABCH : E. Pauze , M. Hamel 3pts, F. Birette 4pts, L. Bertrand 13pts, C. Birette , C. Brionne 4pts, S. Aidara 18pts, O. Pasquier 8pts, A. Lerogeron

 

L'Avant-Garde trop juste physiquement à Ruaudin

 

RUAUDIN JEUNESSES SPORTIVE 116 – 70 AVANT GARDE CAEN

[27-18, 38-16 (65-34), 20-20 (85-54), 31-16]

 

À l'aller, l'Avant-Garde avait marqué 70 points et Ruaudin en avait mis 26 de plus. Pour le match retour, les Caennaises ont là aussi marqué 70 points mais l'adversaire en a mis cette fois-ci... 46 de plus. Un écart logique « face à une vraie belle équipe toujours en course pour la N2. » Le début de match est assez offensif, l'AGC se défend mais l'absence de Pinto Lutumba pèse dans le secteur du rebond et les locales prennent l'avantage (+9) en profitant des secondes chances sur rebond offensif. L'écart se creuse véritablement sur le deuxième quart-temps : « La fatigue pointe le bout de son nez, je tente de passer en zone mais sans résultat. » Les Ruaudinoises déroulent littéralement, leur zone fait perdre des ballons aux Bas-Normandes et à la mi-temps, le match est plié : +31 !

 

Malgré ce lourd écart, les filles de Mathieu Auzoux restent solidaires : « On trouve enfin la clé pour fermer la porte en défendant en 2-1-2. » En attaque, l'Avant-Garde trouve du jeu rapide et les rotations sont au niveau. L'adresse revient mais Raudin réussit quelques paniers à 3-points supplémentaires et l'écart ne varie pas. Les deuxièmes du championnat pourraient laisser tranquillement le match se terminer mais « elles ne lâchent rien. L'équipe prépare sans doute les Playoffs. » Les Caennaises doivent se coltiner jusqu'au bout la défense individuelle et la presse des adversaires et physiquement, l'AGC ne peut plus tenir, d'où cet écart de 46 points.

 

La défaite est lourde, ce fut affreux aux lancers (7/27) et Ruaudin réussit 14 tirs primés... mais l'écart est logique et l'entraîneur préfère, à raison, se concentrer sur ce qu'il y a eu de positif : « Je suis satisfait de notre contenu, surtout du contenu offensif. » L'Avant-Garde n'a pas à rougir, Ruaudin plane juste trois gratte-ciels au-dessus. Le public, venu en nombre, a pu apprécié un match offensif. L'AGC conclura sa saison, et son aventure en N3, par deux derbys calvadosiens : le premier face à Ifs, le second à Douvres.

 

Marque RJS : E. Leffray 7pts, A. Blin 22pts, L. Chantoiseau 25pts, O. Schrœder 18pts, J. Bouche 5pts, C. Calixte 6pts, C. Ferreira 20pts, E. Chalopin 8pts, N. Benabdelhafid 5pts

 

Marque AGC : L. Vrac 14pts, C. Guermont 12pts, C. Joublin 12pts, J. Le Villain 18pts, J. Rebeyrolle 2pts, M. Maurouard 8pts, S. Bernard 2pts, A. Laurent 2pts

 


CLASSEMENT POULE E

1

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE [M*] [Q]

19v - 1d

39pts

+289

2

RUAUDIN JEUNESSES SPORTIVE [M*] [Q]

17v - 3d

37pts

+370

3

IE – US PALAISEAU [M*]

13v - 7d

33pts

+149

4

GCO BIHOREL [M*]

11v - 9d

31pts

+90

5

BOIGNY BC [M*]

11v - 9d

31pts

-108

6

USM SARAN [M*]

11v - 9d

31pts

+48

7

ALA LE HAVRE BASKET (▲ 1)

10v - 10d

30pts

+13

8

CLUB BASKET D'IFS (▼ 1)

10v - 10d

30pts

+65

9

UNION SPORTIVE LA GLACERIE

8v - 12d

28pts

+10

10

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE [R▼]

7v - 13d

27pts

-83

11

SAINT MICHEL SPORTS [R▼]

2v - 17d

21pts

-363

12

AVANT GARDE CAEN [R▼]

1v - 18d

20pts

-424

[Q] : qualifié pour les Playoffs
[M*] : maintenu
[R▼] : relégué en Pré-Nationale

Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour les Playoffs

 

TOP 10 SCOREUSES BAS-NORMANDES 20ème journée :

CLASS

JOUEUSES

POINTS

1

S. Dijon (DBCN)

26pts

2

S. Aidara (ABCH)

18pts

#

J. Le Villain (AGC)

18pts

4

J. Nord (USLG)

15pts

5

L. Vrac (AGC)

14pts

6

L. Bertrand (ABCH)

13pts

7

C. Guermont (AGC)

12pts

#

C. Joublin (AGC)

12pts

9

K. Cybulska (USLG)

11pts

10

C. Dréan (USLG)

10pts

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr