Douvres presque en Playoffs, Ifs presque maintenu

01 mars 2017 Ecrit par 

Basket. 16ème journée de N3 Féminine. On commence à y voir plus clair à six journées de la fin de cette phase de poules. Avec sa victoire (compliquée) sur La Hague, Douvres reste invaincu et est à 99.99% en Playoffs. Victorieuses au Havre, les Ifoises ne devraient plus attendre très longtemps avant d'être sûres de toujours évoluer en N3 l'année prochaine. La Glacerie se devait de réagir après avoir offert à l'AGC sa première victoire, c'est chose faite avec une victoire plus qu'importante face à Saran qui relance l'équipe dans la course au maintien. Enfin, l'AGC n'a rien pu faire à Bihorel.

 

 

 

Le DBCN se réveille à la pause et repart de La Hague victorieux

 

ABC LA HAGUE 59 – 69 DOUVRES BCN

Voir l'article

 

La Glacerie relève superbement bien la tête

 

US LA GLACERIE 65 – 56 USM SARAN

[14-16, 18-16 (32-32), 21-10 (53-42), 12-14]

 

Qu'on se le dise : La Glacerie n'a absolument pas l'intention de faire l'ascenseur et de retourner en PNF. Le retour anticipé de Cybulska et le renfort de l'américaine Rayte'a Long en témoignent : « On a mis tout en œuvre sur ce match-là. On veut se sauver, il a fallu prendre des responsabilités, on a vécu deux semaines compliquées après la défaite à l'AGC. » La première partie du match est mitigée pour l'USLG, l'équipe se retient un peu et peine à adapter son style de jeu avec ses deux grandes.

 

Au départ, Long préfère privilégier le jeu pour les autres joueuses, Bouin trouve un peu d'adresse extérieure mais les Glacériennes sont menées de 2 points à la fin du premier quart. L'attaque va un peu mieux dans le second quart, les locales alternent bien fixations et jeu extérieur, l'équipe percute beaucoup et provoque. Les promues (et notamment Long qui score 10 points sur la période) font le plein sur la ligne des lancers mais dès que ces dernières font un écart, Saran revient : « On a des oublis défensifs, on rate des tirs faciles parce que l'on se met une pression monstre. » A la mi-temps, l'égalité est parfaite : 32-32.

 

« On se dit dans le vestiaire que si on n 'arrive pas à se lâcher, la pression va monter et le danger va arriver. » Message reçu ! Les Glacériennes jouent plus libérées en attaque et montent d'un cran en défense. On voit une bonne alternance avec Sorel à l'extérieur et Long dessous. Notons que la présence de Long permet aux autres intérieures de se libérer un peu et de s'illustrer autrement que par le scoring. L'USLG prend 11 points d'avance et n'a plus qu'à gérer le dernier quart face à des Saranaises collectives mais n'ayant pas ce surplus d'énergie nécessaire pour revenir au score. La Glacerie s'impose de 9 points et profite des défaites du Havre (merci Ifs) et de La Hague (merci Douvres) pour quitter la zone de relégation.

 

Les ouailles de Jérôme Luce auraient pu se mettre à l'abri plus tôt en vendangeant moins sur la ligne des lancers (19/36) mais on ne va pas pinailler. Cette victoire est très importante et va peut-être relancer l'équipe : « On devrait jouer dans cette configuration à domicile, le club désire vraiment maintenir la réserve en N3. » L'USLG va enchaîner deux matches où la victoire sera quasiment obligatoire (Boigny et Saint-Michel) puis, après un déplacement à Palaiseau, les Glacériennes affronteront leurs deux concurrents directs au maintien : Le Havre et La Hague. Désormais, l'équipe a son destin en main. Concernant le match, l'entraîneur est satisfait, le retour de Cybulska, même si elle n'a pas beaucoup joué, a fait du bien aux têtes, Long (26 points) a été plus que précieuse et les petites ont fait le taf en défense : « Karolina Cybulska a joué une dizaine de minutes après quinze jours à s'entraîner, elle a été prolifique, elle a mis de la sérénité. Les petites font aussi un gros boulot défensif en deuxième mi-temps, on a récupéré des ballons, on a joué vite. »

 

Marque USLG : K. Cybulska 2pts, C. Drean 4pts, J. Nord , S. Delœuvre 6pts, F. Sorel 12pts, A-M. N'diaye 2pts, M. Bouin 6pts, L. Brun 7pts, I. Addou , R. Long 26pts

 

Marque USMS : J. Madec 2pts, A. Clain 4pts, A. Sevin 8pts, A-Z. Demarecaux 7pts, I. Ruda 11pts, C. Dautreau 8pts, M. Saillard 4pts, P. Fourcaud 6pts, B. Bacova 6pts

 

Ifs fait la différence dans le dernier quart et regagne enfin à l'extérieur

 

ALA LE HAVRE 63 – 69 CB IFS

[16-19, 21-12 (37-31), 14-14 (51-45), 12-24]

 

Il fallait remonter au 16 octobre pour retrouver trace d'une victoire à l'extérieur du CB Ifs : « Pour la deuxième fois de la saison, on était au complet à l'extérieur. » Face à une équipe du Havre renforcée par Masic, les Ifoises entament assez bien la partie. La formation bas-normande est certes quelque peu en difficulté sur les relations intérieur/extérieur adverses mais les joueuses de Miguel Callejas répondent bien. Villain se charge du scoring dans la peinture avec 10 points, Le Roux et Richard servent de relais à l'extérieur avec deux tirs primés et Ifs prend 3 points d'avance.

 

Dans le second quart, le CBI se retrouve quelque peu sanctionné par les fautes (se prenant notamment une antisportive et une technique). Afin de préserver les joueuses, l'équipe passe en défense de zone. Cela s'avère catastrophique, Diarra enchaîne 8 points de suite tandis que ses coéquipières havraises font tomber la pluie à 3-points. Le Rudulier va un peu sauver les pots cassés en réussissant deux tirs derrière l'arc en fin de possession. Au moment de regagner le vestiaire, Ifs est mené de 6 points : « Le discours à la mi-temps est que, même si on a eu un gros temps faible défensivement, on n'est qu'à -6. »

 

Les Ifoises entament bien la reprise : « On cible un peu le manque de volume à l'intérieur de l'adversaire et on donne la balle à Laure Pannetier. » Ifs revient à -1 puis va de nouveau replonger pour se retrouver à -10 avant de limiter la casse en retrouvant un collectif pour amener de bons ballons à Pannetier (10 points sur le quart-temps). L'écart reste de 6 points, c'est donc dans le dernier quart que le CBI fait la différence : « On est toujours dans les intentions de donner la balle à l'intérieur, on trouve Julie Villain que je décale un peu en 4, on trouve de l'adresse avec Clémence Richard et on a toujours deux possessions d'avance sur ce quart-temps. » Richard et Villain compilent 18 points sur cette dernière période et Ifs l'emporte de 6 points au final.

 

Avec cette victoire, les Ifoises remontent à la quatrième place et prennent réellement leurs distances avec la zone rouge. Le coach est plutôt satisfait de la prestation collective de ses joueuses : « On a été excellent collectivement sur trente-six minutes, on met 69 points à l'extérieur ce qui ne nous est pas arrivé depuis longtemps. » La marque est assez répartie (mention à Villain et ses 24 points) et en défense, l'équipe a su s'adapter à l'adversaire. Rassurant avant un match important samedi face à La Hague où une victoire pourrait quasiment assurer le maintien : « On s'est fait matraquer à l'aller mais là, si on est dans nos standards défensifs, ça devrait vraiment le faire. »

 


Marque ALALHB : M. Masic 8pts, A-L. Broguy 6pts, C. Toutain 2pts, A. Traina 3pts, C. Hautot 14pts, A. Diarra 17pts, C. Lamoine 6pts, S. Humbert 6pts, S. Augereau 1pt

 

Marque CBI : C. Richard 13pts, J. Le Rudulier 6pts, M. Letellier , M. Le Roux 5pts, P. Nicolle 2pts, F. Panier , J. Villain 24pts, D. Le Lann 4pts, S. Montembault 4pts, L. Pannetier 11pts

 

L'AGC n'avait pas les armes et repart de Bihorel avec une gifle : -74

 

GCO BIHOREL 112 – 38 AVANT GARDE CAEN

[25-12, 26-6 (51-18), 37-8 (88-26), 24-12]

 

Pas grand chose à dire sur ce match... 74 points d'écart, c'est plus parlant que des mots. En effectif très très réduit, l'Avant-Garde s'est surtout déplacée pour éviter le forfait : « Quand dans la semaine, tu apprends que tu as trois blessées,une malade et une qui travaille, ça devient compliqué. J'avais six joueuses valides donc difficile à l'extérieur. » Exact, surtout face à une équipe disposant d'une Pré-Nat' et de cadettes France pour pallier certaines absences.

 

L'AGC prend le parti de défendre en zone pour ne pas se faire pilonner à l'intérieur et croise les doigts pour que l'adversaire soit maladroit... L'Avant-Garde va tenir sept minutes avant d'exploser, les Bihorellaises commencent à monter en température à 3-points et font parler leur collectif (sept scoreuses différentes) pour conclure le premier quart par un 10-0 qui porte l'écart à +13. Après ce premier quart, Pinto Lutumba ne rentrera plus en jeu, la capitaine, blessée, n'étant venue que pour faire le nombre. Le match tourne à la démonstration, les Caennaises sont limitées à deux paniers tandis que le GCOB continue de faire parler son collectif. A la mi-temps, le match est joué : +33.

 

Le troisième quart sera le pire de tous, Bihorel se prend pour les Golden State Warriors et va prendre littéralement feu derrière la ligne avec pas moins de huit réussites à 3-points (dont la moitié pour Clément). Une nouvelle fois, l'AGC est limitée à deux paniers marqués. L'écart est de 62 points et le dernier quart est anecdotique. Tout le monde marque un minimum de 5 points du côté des locales et ces dernières l'emportent de 74 points donc. « On est tombé sur une équipe intéressante qui, si elle n'avait pas eu une période avec des blessées, aurait pu prétendre à la deuxième place. Je n'ai rien à reprocher à mes joueuses qui se sont battues avec le peu d'armes qu'elles avaient. Je m'attendais à ce genre de match, il ne fallait pas s'attendre à des miracles. »

 

Désormais, Mathieu Auzoux espère terminer la saison de la meilleure façon possible : « L'objectif est clairement d'accrocher deux victoires de plus pour repasser devant Saint-Michel et ne pas finir dernier. » Sachez au passage qu'il paraîtrait que Saint-Michel ne fasse plus jouer que des cadettes. « Ça va être compliqué mais Aplemont et Boigny sont des adversaires qu'on peut embêter chez nous. L'objectif est d'amener mon groupe ensemble jusqu'à la fin de saison. »

 

Marque GCOB : E. Bolombe 5pts, C. Mallard 16pts, C. Vezin 19pts, L. Clement 22pts, M. Fauvel 6pts, F. Sylla 13pts, P-H. Massamba 7pts, J. Diatta 8pts, M. Dumenil 6pts, A. Nicolas 10pts

 

Marque AGC : L. Vrac 6pts, C. Joublin 2pts, J. Le Villain 10pts, J. Rebeyrolle , S. Bernard 3pts, J. Pinto Lutumba 8pts, A. Laurent 9pts

 

CLASSEMENT POULE E

1

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE [M*]

16v - 0d

32pts

+253

2

RUAUDIN JEUNESSES SPORTIVE [M*]

13v - 3d

29pts

+256

3

IE – US PALAISEAU (▲ 1)

10v - 6d

26pts

+149

4

CLUB BASKET D'IFS (▲ 1)

9v - 7d

25pts

+59

5

GCO BIHOREL (▲ 1)

9v - 7d

25pts

+77

6

BOIGNY BC (▲ 1)

9v - 7d

25pts

-76

7

USM SARAN (▼ 4)

9v - 7d

25pts

+19

8

UNION SPORTIVE LA GLACERIE (▲ 2)

6v - 10d

22pts

-9

9

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE (▼ 1)

6v - 10d

22pts

-56

10

ALA LE HAVRE BASKET (▼ 1)

6v - 10d

22pts

-23

11

SAINT MICHEL SPORTS

2v - 14d

18pts

-270

12

AVANT GARDE CAEN

1v - 15d

17pts

-379

[M*] : maintenu

Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour les Playoffs

 

TOP 10 SCOREUSES BAS-NORMANDES 16ème journée :

CLASS

JOUEUSES

POINTS

1

R. Long (USLG)

26pts

2

J. Villain (CBI)

24pts

3

M. Bernard Maksimovic (DBCN)

21pts

4

M-A. Le Moal (DBCN)

17pts

5

S. Aidara (ABCH)

16pts

#

S. Dijon (DBCN)

16pts

7

C. Richard (CBI)

13pts

8

F. Sorel (USLG)

12pts

9

L. Bertrand (ABCH)

11pts

#

L. Pannetier (CBI)

11pts

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr