craf2s sportacaen v2 4

Le DBCN se réveille à la pause et repart de La Hague victorieux

01 mars 2017 Ecrit par 
(Crédit photos : page facebook Douvres BCN)

Basket. ABC LA HAGUE 59 – 69 DOUVRES BCN, 16ème journée de N3 Féminine. Ça avait été compliqué lors du match aller pour le leader douvrais, ce le fut aussi pour ce match retour. Grâce à leur agressivité et à une défense bien en place, les Haguaises ont fait douter leurs adversaires et comptaient même 12 points d'avance à la mi-temps. Mais comme on pouvait s'y attendre, le DBCN a réagi après la pause, intensifiant sa défense pour obtenir une seizième victoire en seize matches.

 

[20-16, 20-12 (40-28), 11-20 (51-48), 8-21]

 

Après un faux départ, La Hague fait monter la pression

 

Sur le parquet urvillais-nacquevillais, les joueuses de Matthieu Léger démarrent la partie en défendant le plomb. L'attaque n'est pas flamboyante mais comme les Calvadosiennes n'encaissent rien, c'est suffisant pour entamer la rencontre par un 10-0. Au bout de quatre minutes, l'ABCH n'a toujours pas marqué le moindre point, Olivier Birette prend un temps-mort pour essayer de débloquer la situation...

 

Une minute plus tard, Yoleumeni débloque enfin le compteur local sur un lancer-franc. Puis les joueuses vont se relayer au scoring pour grignoter doucement mais sûrement leur retard. Côté douvrais, l'attaque devient stérile : « Elles sont passées en zone et là, je ne sais pas ce qu'il se passe. » admet le coach visiteur. Avec un 2+1, Brionne fait passer La Hague en tête. Douvres revient à égalité et dans les dernières cinquante secondes du premier quart, deux lancers et un panier d'Aidara (assortis aux deux balles perdues adverses) donnent 4 points d'avance à l'ABCH.

 

Les Douvraises vont brièvement reprendre l'avantage en début de second quart-temps mais la dynamique est du côté de La Hague. Douvres est maladroit et la machine semble enrayée offensivement parlant : « On cherche des solutions, on n'en trouve pas. Pas de rythme, égarements défensifs, beaucoup de fautes, on donne des lancers, on est maladroit à mi-distance, pas d'alternance avec l'intérieur... » Bref, la totale ! Les Haguaises en profitent pour dérouler, mettant énormément d'intensité et d'agressivité, et vont même infliger à leurs invitées un cinglant 13-0 !

 

A la pause, l'ABCH mène de 12 points. S'il est très satisfait de la performance de ses protégées sur ces vingt premières minutes, l'entraîneur local n'est pas dupe : « On sent bien que Douvres, qui ne mettait rien à l'extérieur, allait réagir. Et puis on a dépensé beaucoup de carburant pour revenir après le 10-0 du début de match. »

 

Douvres encaisse deux fois moins de points après la mi-temps

 

Les prédictions du coach haguais s'avéreront exactes, l'équipe ne peut plus se montrer aussi agressive car le réservoir commence à être à sec. C'est pour cela que son homologue n'était pas si inquiet à la mi-temps car il savait que son équipe avait les moyens (et l'énergie) pour revenir : « Dans le vestiaire, je précise un peu ce qu'il faut faire : alternance et spacing. »

 

Douvres arrive enfin à trouver des solutions en attaque, notamment via le trio Le Moal – Bernard Maksimovic – Dijon. Mais c'est surtout grâce à leur défense que les Douvraises reviennent dans la partie et dans ce domaine, toutes les joueuses, sans exception, fournissent des efforts. L'écart s'amenuise petit à petit, Hamel réussit quelques paniers pour conserver deux possessions d'avance avant que Dijon n'égalise après un rebond offensif sur lancer-franc. Brionne plantera un tir primé à 14 secondes du buzzer pour terminer le troisième quart avec 3 points d'avance mais le DBCN est bel et bien revenu dans la course.

Les cinq premières minutes du dernier acte voient les deux équipes se répondre par paniers interposés. Puis Douvres décide que ça suffit et inflige un 11-0 à La Hague. La défense excelle et pourtant, c'est la même qu'en début de match : « On ne change pas de défense, on communique juste davantage. Et en attaque, on joue plus en première attention, il y a moins de prise de tête. » L'ABCH n'a plus de jus et ne peut pas lutter : « L'adversaire en avait encore sous le pied et a pu accélérer et puis, comme souvent, quand Bernard Maksimovic et Dijon s'en mêlent... »

 

Rien ne sert de courir, il faut partir défendre à point.

 

Comme à l'aller, il n'a pas manqué grand chose à l'ABCH. Ce « grand chose » en question, c'est l'énergie, ce carburant qui a manqué (notamment en défense) en seconde partie de match aux coéquipières de Bertrand (11pts, 10rbds, 6pads, 4ints, 4bps) et Aidara (16pts, 6rbds, 1pad, 1int, 3bps) : « On ne s'entraîne pas forcément bien, on bricole et c'est pour ça que, sur un match comme ça, on manque un peu de jus en deuxième mi-temps. Mais je suis satisfait quand même de la prestation, de l'envie, de l'intensité. » Avec un peu plus d'adresse (34% aux tirs, 3/12 à 3-points, 16/27 aux lancers), qui sait ?

 

Au classement, ça commence à se compliquer pour La Hague qui se retrouve de nouveau relégable après la victoire du voisin glacérien. Le calendrier ne s'annonce pas facile avec quatre matches à l'extérieur sur les six restants. D'ailleurs, les deux matches les plus importants de la saison face au Havre et à La Glacerie (concurrents directs pour le maintien) seront à l'extérieur, chez des équipes qui ne se priveront pour demander à leurs NF1 de leur filer un coup de main.

 

Douvres poursuit son incroyable saison. Encore une fois, l'équipe s'est montrée irrégulière mais, encore une fois, elle a su s'en sortir. Une victoire dimanche face à Palaiseau et les Playoffs seront dans la poche.

 

Concernant la rencontre, le DBCN a su se re-mobiliser sur ce « match dans la même physionomie qu'il y a quinze jours face au Havre. » On pourrait parler des bons matches de Dijon (16pts, 17rbds, 6pads, 4ints, 0bp), Le Moal (17pts, 5rbds, 4pads, 3ints, 2bps) ou Bernard Maksimovic (21pts, 8rbds, 4bps) mais ce serait faire insulte aux autres douvraises tant le collectif défensif de l'équipe est la raison de cette seizième victoire : « Elles ont toutes défendu, je mettrai un éclairage sur cette capacité que toutes les filles ont de réagir. Elles ont toutes eu l'envie de gagner le match. Le salut est venu de la défense collective. » Douvres n'a pas paniqué et a réussi à barricader l'accès au cercle après la pause, ce qui prouve bien que, même en difficulté, cette équipe arrive toujours à trouver les solutions pour s'en sortir.

Marque ABCH : S. Aidara 16pts, D. Yoleumeni 3pts, M. Hamel 8pts, F. Birette 4pts, L. Bertrand 11pts, C. Brionne 7pts, C. Birette 4pts, A. Lerogeron 4pts, C. Champare 2pts

 

Marque DBCN : M. Guillaume , L. Goubert 6pts, J. Bouffaré 3pts, A. Adras , M. Gautier 6pts, M-A. Le Moal 17pts, M. Bernard Maksimovic 21pts, G. Guérard , S. Dijon 16pts, A. Bluche

 

Le classement ici

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr