Basket. Ifs se met dans l'inconfort

03 décembre 2017 Ecrit par 

Basket. Sceaux 68 – 65 Ifs, 9ème journée de Nationale 1 féminine. Il n’y a pas encore le feu au lac, mais Ifs commence à jeter quelques coups d’œil dans son rétroviseur. Samedi soir, les Ifoises ont concédé leur sixième défaite de la saison. Elles sont à égalité de points avec les équipes relégables.

 

Après plusieurs années à jouer les playoffs jusqu’au bout, le Club Basket d’Ifs va-t-il devoir se résoudre à lutter pour le maintien ? La question est sûrement prématurée, mais la défaite concédée à Sceaux conjuguée aux victoires du Havre et de Dunkerque place les Ifoises dans une position peu confortable. « Je n’emploierai pas le mot urgence, mais il va vraiment falloir gagner les deux matchs qui viennent, reconnaît Morgan Debrosse. Seule la victoire comptera. On doit sortir de cette zone-là avant la trêve, même si on n’a pas encore notre victoire contre les espoirs (Nantes-Rezé). Oui on travaille, oui on progresse, oui les coachs adverses nous félicitent parce qu’on fait de bonnes choses, mais on n’est pas encore au niveau de gagner des matchs dans les deux dernières minutes. Il va falloir qu’on trouve cette hargne et cette plénitude pour y arriver. »

 

À Sceaux, désormais troisième du classement, Ifs a compté jusqu’à douze longueurs d’avance dans le troisième quart-temps. Pendant longtemps, les Normandes ont fait « un bon match, le match espéré », avant de lâcher prise face à la défense adverse. « On est venu mourir sur la zone qu’elles nous ont proposé, déplore Morgan Debrosse. Et nos trois dernières possessions n’ont pas été gérées comme on le souhaitait. » Les 17 points de Shelby Saint-Juste, meilleure marqueuse ifoise, n’auront donc pas suffi. « On y croit tout le match… C’est extrêmement frustrant. On progresse, on est présent défensivement, mais on commet toujours ces petites erreurs qui coûtent cher. » À l’arrivée, cette sixième défaite en neuf matchs est particulièrement douloureuse, même si le -3 concédé peut être aisément rattrapé au match retour. « Psychologiquement, ça va devenir de plus en plus dur pour se relever… J’ai une équipe qui a toujours bien réagi. Le but est de trouver une vraie dynamique positive sur cette fin d’année et surtout sur la deuxième phase. Il va falloir trouver un autre niveau de jeu pour espérer enchaîner des vraies victoires. »

 

Samedi prochain, Ifs accueillera Le Poinçonnet, septième.

 

 

Ifs : Betis 11, Zambelli 1, Mahoba 2, Richard 6, Plouhinec 7, Deyres 8, Jeter 13, Saint-Juste 17, Lerandy, Pannetier. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr