Basket. Ifs a payé cher son trou d’air

20 novembre 2017 Ecrit par 

Basket. La Glacerie 63 – 54 Ifs, 8ème journée de Nationale 1 féminine. Mené de onze points à la fin du premier quart-temps, le CB Ifs n’a jamais réussi à s’en remettre. Les Ifoises sont revenues, mais l’énergie dépensée dans l’opération s’est finalement révélée trop préjudiciable au moment de l’emballage final.

 

Le Club Basket d’Ifs pouvait nourrir des regrets samedi soir sur la route le ramenant du Nord-Cotentin à la petite ville de l’agglomération caennaise. Ifs a perdu un derby qui, malgré le déséquilibre apparent des forces en présence, semblait à sa portée au regard de la prestation fournie. « Je suis persuadé qu’on pouvait gagner », martèle Morgan Debrosse. Ses joueuses l’ont d’ailleurs prouvé en tenant tête à leurs adversaires pendant 37 minutes. L’ennui, c’est que les trois minutes restantes, en toute fin de premier quart, ont pesé lourd dans le décompte final. Elles ont provoqué le 21-10 enregistré au bout de dix minutes. « On a une vraie baisse de régime pendant trois minutes où on a du mal à s’exprimer offensivement et à les arrêter défensivement », précise le coach ifois. Face à une formation particulièrement expérimentée, dont beaucoup de joueuses ont eu un vrai rôle à l’étage supérieur, cela n’a pas pardonné.

 

Pourtant, Ifs s’est employé pendant les trois quarts-temps suivants à rattraper sa bévue. À la mi-temps, son retard n’était plus que de cinq points (30-25). À la fin du troisième quart, une unité de plus avait été comblée (43-39). Ifs est revenu sur son adversaire mais a « laissé beaucoup trop d’énergie » en chemin. « Le coach de La Glacerie a eu vraiment peur de notre retour dans le dernier quart-temps, observe Morgan Debrosse. Il a pris ses deux temps-morts. La Glacerie a mis un gros coup d’accélérateur dans les deux dernières minutes. De notre côté, il nous manquait de l’énergie à la fin pour espérer renverser le match. » En s’imposant de neuf points, les Manchoises ont fait le travail et confirmé la nouvelle hiérarchie bas-normande en Nationale 1. Plutôt logique au vu des moyens et ambitions de chacun. « Il faut relativiser cette défaite compte tenu des joueuses qu’il y avait en face. »

 

Morgan Debrosse dresse un bilan d’ensemble positif malgré la cinquième défaite subie par ses jeunes joueuses. « Ça reste un bon match. Il y a 80 % d’un très bon match et 20 % de trou d’air. Le but du jeu va être de corriger ces 20 %, mais il ne faut pas oublier les 80 % restants. Il faut se servir de cette prestation pour aller chercher des équipes entre guillemets plus faibles et rivaliser avec des équipes comme La Glacerie sur la phase retour. » Après huit journées, Ifs reste septième de Nationale 1. Son prochain match l’emmènera à… La Glacerie, en Coupe de France cette fois. Sans plus de pression, mais avec l’envie de revivre la même aventure que la saison dernière. Ifs ne s’était incliné qu’en finale à Bercy.

 

 

Ifs : Betis 13, Mahoba 5, Richard 1, Plouhinec 7, Deyres 13, Jeter 10, Saint-Juste 7.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr