Élodie Pelissou à l'aube d'un nouveau départ

22 juin 2017 Ecrit par 

Après trois années au Club Basket d’Ifs, Élodie Pelissou s’est engagé au début du mois en faveur de Villeurbanne. L’ancienne co-capitaine ifoise rejoint une formation de Nationale 1 ambitieuse. Non sans un pincement au cœur à l’heure de quitter la Green Nation.

 

La stabilité espérée et imaginée au CB Ifs a pris du plomb dans l’aile dans le courant du printemps. Si plusieurs cadres ont resigné, à l’image de Pauline Bétis, Anaïs Deyres et Kirsten Jeter, d’autres ont plié bagage. Élodie Pelissou a ainsi donné une nouvelle orientation à sa carrière sportive en même temps qu’à sa vie personnelle. L’ailière arrivée au club en 2014 évoluera à Villeurbanne la saison prochaine. Un choix sportif d’abord dicté par sa situation professionnelle. Bientôt diplômée d’un Master 2 en management du sport, obtenu à l’université de Caen, Élodie Pelissou a fait parler la raison. « C'était le moment pour moi de partir, notamment car je viens de terminer mon master et que j'aurai plus de chance de trouver un emploi dans une ville comme Lyon vu mon domaine d'activité. Le projet de Villeurbanne a aussi été un élément déterminant. Le club a de l'ambition, j'ai hâte de commencer ! »

 

Co-capitaine d’Ifs la saison dernière, Élodie Pelissou part « avec un petit pincement au cœur » et « l’impression du travail pas terminé avec cette finale perdue ». Le dernier match avec Ifs de la pile électrique restera cette défaite en finale du Trophée Coupe de France contre Monaco. Le bilan des trois années passées dans l’agglomération caennaise laisse un léger regret, vite balayé toutefois par le plaisir qui s’en dégage. « Je pense qu'on a manqué de chance pendant ces trois années car on passe à chaque fois tout près. La première année, tout près de la montée, la deuxième, tout près des playoffs et là on termine troisièmes à égalité de points avec les deux premiers et finalistes de la Coupe de France. Mais je retiendrai surtout tout le positif de ces trois années, toutes les rencontres, les bénévoles de ce club qui sont vraiment à mettre en avant. Je remercie tout le monde. »

 

D’Élodie Pelissou, on retiendra l’énergie déployée sur le terrain et, bien sûr, la classe internationale démontrée en-dehors. La sportive la plus stylée de Caen – ne cherchez pas, elle n’avait pas de rivale à sa hauteur ;) – a également été l’une des plus disponibles et sympathiques en interview. La pétillante Picarde formée à Reims sera toujours la bienvenue en Normandie. « J'ai adoré cette ville, cette région, alors pourquoi ne pas revenir un jour ? »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr