Ifs n'a pas raté sa sortie

15 avril 2017 Ecrit par 

Basket. Ifs 60 – 56 Le Havre, 22ème journée de Nationale 1 féminine. La saison régulière s’est achevée sur une victoire et des regrets pour le CB Ifs. Les Ifoises ont fait le travail contre Le Havre, dans ce dernier match sans enjeu mais pourtant âprement disputé dans le money time. Elles terminent troisièmes de la saison régulière et n’iront donc pas en playoffs.

 

Le début de match était relativement délicat pour le CB Ifs, dont la défense se montrait moins rude qu'à l'accoutumée. Les Havraises de Mégane Hero en profitaient en percussion  (2-6, 3'). Elodie Pelissou et ses camarades n'attendaient toutefois pas pour sonner la révolte. Ifs retrouvait de l'allant, imposait de l'adresse et infligeait un 10-0 à son adversaire (12-6, 6'). Le Havre tentait de réagir à distance, sans toutefois parvenir à verrouiller sa propre raquette. Joanne Lauvergne, six points et quatre rebonds dans le premier quart, choisissait donc d'y sévir (16-11, 9'). « Vous ne jouez pas ensemble, pestait l'entraîneur havrais sur le temps mort demandé. Battez-vous ! » 

 

betis lehavre 1617



L'entame de deuxième quart était ifoise, à l'image du tir primé d'Elodie Pelissou (21-11, 12'). Le Havre trouvait toutefois la parade défensive, poussant son adversaire à l'erreur. Problème, les visiteuses peinaient à trouver elles-mêmes des solutions. Et les deux lancer-francs de Mia Masic étaient vite contrecarrés par les trois points de Pauline Bétis (28-18, 16'). Ifs avait l’avantage de pouvoir compter sur la richesse de son effectif, malgré la blessure de Laurie Aulnette. Le Havre s'en remettait alors à Mia Masic (11 points en première mi-temps) pour rester pleinement dans le match (30-24, 18'). À la mi-temps, après un "and one" converti par Stepha Mfoula, les Vertes n'affichaient plus que cinq longueurs d'avance (32-27, 20').

 

pelissou lehavre 1617

 

L'adresse derrière les 6m75 de Belta Mukoko réduisait même l'écart un peu plus encore au début du troisième quart (34-32, 22'). La partie était bel et bien relancée. D'un deux plus un, Nya Jordan ramenait son équipe devant (36-37, 25'). Les Seinomarines s'étaient remis la tête à l'endroit, quand Ifs multipliait les pertes de balle surprenantes. Plus agressif, à l'image de son Américaine (18 points), Aplemont donnait le ton et créait son premier break (40-46, 28'). Anaïs Deyres s’accrochait, mais l'écart était préservé aux lancers-francs avant d'inaugurer le dernier acte (42-48, 30').



plouhinec lehavre 1617

 

Rythmé, engagé, le début du dernier quart ne changeait pourtant pas la donne. Le Havre conservait ses quatre à six points d'avance malgré la vitesse d'Elodie Pelissou et de Pauline Bétis, ou l'adresse extérieure de Julie Plouhinec (50-54, 23'). Même quand Myriam Djekoundade ramenait Ifs tout près, le jeu rugueux des Havraises empêchait Ifs de recoller. Le Havre durcissait le jeu ? Les Ifoises montraient qu'elles aussi aimaient ça. Les nerfs étaient mis à rude épreuve, chaque coup de sifflet entraînait son lot de contestations, mais le CB Ifs renversait la vapeur.Pauline Bétis égalisait sur lancer-franc, Joanne Lauvergne redonnait l’avantage aux siennes et Élodie Pelissou en pénétration marquait le panier fatal (60-56, 40'). Muet en fin de match, battu dans le money-time, Le Havre n’allait plus revenir.

 

deyres lehavre 1617

 

Ifs 60 – 56 Le Havre

18-11 / 14-16 / 10-21 / 18-8

Ifs : Bétis 7, Pelissou 11, Djekoundade 8, Plouhinec 6, Lauvergne 12, Deyres 8, Jeter 8, Burnel.

Le Havre : Masic 13, Mukoko 12, Mfoula 3, Hero 8, Mbaye 2, Sorel, Jordan 18.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr