Basket. Le CBC frappe un très grand coup

17 novembre 2017 Ecrit par 

Basket. Caen 76-71 Roanne, 6ème journée de Pro B. Le Caen Basket Calvados a réalisé une très grosse performance en faisant tomber Roanne, invaincu avant la rencontre, devant son public. La défense caennaise et Jarvis Williams ont fait la différence. 

 

Très convaincants en défense, les Caennais réalisent une jolie entame de match alimentée par Bastien Vautier sous le cercle, Jarvis Williams à trois points et Thomas Cornely en pénétration (7-4, 5'). Les locaux ne lâchent rien à mesure qu'avance le premier quart et les premières rotations. David Ramseyer marque dès son entrée en jeu, Greg Thondique claque un dunk monumental quand Roanne avait repris du poil de la bête (12-12, 7') et Ibrahima Sidibé fait se lever le Palais des Sports derrière les 6m75. Roanne doit prendre un temps mort dans l'euphorie générale.



Extrêmement solide défensivement, Caen ne se laisse pas décontenancer, et Sébastien Cape fait même parler ses jambes pour creuser légèrement l'avance normande (19-12, 8'). À la fin du premier quart-temps, après un tir primé de Gregg Thondique, Caen mène 22-16.



Les deux équipes ont beau défendre très dur, c'est Roanne qui tire le mieux son épingle du jeu en début de deuxième quart. L'adresse extérieure des visiteurs leur permet de prendre les devants (23-24, 15'). Caen ne parvient plus à trouver les solutions offensives et doit subir le tempo roannais, malgré une détermination intacte dans la protection de son panier. Le trois points avec la planche de Mathis Keita sonne comme un petit avertissement auquel répond Ludovic Chelle lui aussi a longue distance. Caen aura attendu huit minutes dans ce deuxième quart pour marquer autrement que sur lancer-franc (28-32, 18').

 



Malgré les difficultés, à commencer par une attaque réellement mise à mal, Caen ne se désunit pas. Jarvis Williams, très remuant, insiste près du panier et restreint l'écart dans ce match résolument défensif. Roanne, habitué aux scores prolifiques, reste bien contenu. À la mi-temps, deux points seulement séparent les deux équipes (34-36, 20'). La tension est grande et chaque coup de sifflet à l'encontre du CBC est accueilli par d'autres sifflets, tombés de tribunes encore bondées. Le duel de Williams a bien lieu : Jarvis et Jason sont à dix points chacun.

 

Le Caennais reprend le plus fort, puisqu'il met cinq points en une minute trente avant de contrer le tir du 3. À vrai dire, cette reprise est un pur récital côté caennais. Bastien Vautier, Thomas Cornely et Bryson Pope s'y mettent tour à tour. En même pas trois minutes, Roanne encaisse un 11-0 qu'il n'a pas vu venir. Temps-mort (45-36, 23').



Quand Roanne réagit, Ludovic Chelle claque un trois points qui donne dix points d'avance à son équipe (48-38, 24'). Le leader de Pro B est piqué dans son orgueil au point de placer trois tirs primés de suite. Pas aidé par des décisions arbitrales très litigieuses, et tout autant contestées, Caen voit fondre sur lui son adversaire (52-53, 28'). Le jeu est haché, indécis et intense. Les Caennais bonifient toutefois leur domination au rebond, alors que leur défense reste intransigeante. Malgré des maladresses aux lancers francs, David Ramseyer permet à Caen de virer en tête avant le dernier quart (57-53, 30').

 



Jarvis Williams et Ibrahima Sidibé à trois points laissent le CBC en tête à la reprise. Quand Sébastien Cape traverse le terrain à toute vitesse pour aller s'offrir un and one. Jarvis Williams enfonce le clou et Caen se détache à nouveau dans ce match de séries (67-59, 33'). La tension est intacte mais la maîtrise est caennaise. Resplendissants, les Caennais  font frémir un Palais des Sports chaud bouillant. Bastien Vautier impose sa loi du haut de ses 18 ans, Gregg Thondique transforme un rebond offensif en dunk surpuissant et Jarvis Williams écœure ses adversaires des deux côtés du terrain. Brillant, et bigrement efficace (76-65, 37').



Le temps-mort permet à Roanne de se remettre la tête à l'endroit. Le CBC veut gérer, peut-être trop, et reste improductif plusieurs minutes. Roanne grignote, notamment par l'entremise du très bon Mathis Keita, mais les Normands ne lâchent pas. Caen gère à merveille la dernière minute de jeu et s'impose 76-71 sans contestation possible. Énorme !

 

 

Caen 76 – 71 Roanne

22-16 / 12-20 / 23-17 / 19-18

 

Caen : Williams 22, Sidibé 6, Cape 5, Cornely 6 (14 passes décisives), Chelle 8, Thondique 11, Pope 2, Vautier 9 (8 rebonds), Odunsi, Ramseyer 7.

Roanne : Ville 3, Keita 16, Nyakundi 13, Cavallo 9, Tanghe, Williams 21, Jeftic 3, Brun P. 6, Brun M.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr