Basket. Le Caen BC peut enfoncer le clou

10 novembre 2017 Ecrit par 
Bastien Vautier va avoir du répondant dans la raquette, Charleville disposant de deux postes 5 imposants.

Basket. Charleville-Mézières – Caen, 5ème journée de Pro B (ce soir, 20h00). Trois jours après un intermède Coupe de France enrichissant malgré la défaite, le Caen Basket Calvados retrouve un championnat de Pro B qui lui réussit bien. Les compteurs sont au vert au moment d'affronter l'équipe la plus en difficulté de ce début de saison, Charleville.

 

Quatre défaites en Leaders Cup, quatre défaites en championnat et une défaite en Coupe de France : cela commence à faire beaucoup pour Charleville-Mézières. Derniers de Pro B en compagnie d'Évreux, les Ardennais réalisent un début de saison relativement catastrophique. À tel point que les dirigeants carolo ont d'ores et déjà sévi. Le Lituanien Darius Tarvydas a été coupé au profit de l'intérieur bahaméen Zane Knowles (2m08). Un choix « pour le bien de l'équipe » selon Audrey Sauret, manager générale de l'Étoile, qui précise qu'il « fallait amener de la puissance et de la taille ». Zane Knowles disputera son premier match sous ses nouvelles couleurs face à Caen. 

 

Renouvelé en grande partie durant l'intersaison, Charleville est resté coincé dans les starting-blocks. Son budget (1,48 M d'euros, contre 1,97 pour Caen) ne l'a pas aidé à construire une équipe particulièrement compétitive. En Pro B, les Carolo ont commencé par une large défaite à Saint-Chamond (83-66) avant de s'incliner successivement devant Aix-Maurienne (75-68), Fos-sur-Mer (83-93) et Roanne (74-67). À sa décharge, l'Étoile a joué trois fois en déplacement. Et les scores laissent à penser qu'elle n'était pas totalement larguée... La défaite contre Dijon (Pro A) en Coupe de France, avant-hier, a elle aussi confirmé que Charleville n'était pas si loin (83-75).

 

Gagner sans BJ Monteiro

 

Sur le site officiel de son club, l'entraîneur Alexandre Casimiri attend toutefois une autre attitude de la part de ses joueurs. « On n'est pas encore assez engagé, dur et méchant », peste le technicien. Son message sera-t-il entendu face à Caen ? Les Caennais peuvent le craindre. Sans leur arme numéro 1 BJ Monteiro, la méfiance sera sûrement de mise. La marge de manœuvre s'est réduite depuis l'opération de l'ailier américain. Certes, Anthony Odunsi jouera ce soir son premier match en Pro B, mais il ne fera pas oublier à lui seul celui qu'il remplace. « C'est collectivement qu'on doit compenser », martèle Hervé Coudray. « Chacun devra faire un peu plus pour l'équipe », renchérit Bryson Pope. 

 

Un chiffre est néanmoins susceptible d'inquiéter. Caen a perdu les cinq matchs disputés sans BJ Monteiro cette saison, quatre en Leaders Cup et le dernier en Coupe de la Ligue. Faire de son absence l'unique explication de ces défaites serait bien sûr réducteur, mais le lien n'en reste pas moins évident. Gagner à l'extérieur et sans BJ Monteiro s'apparente à un vrai challenge. Du haut de sa sixième place, à égalité avec Blois quatrième, le CBC devra pourtant assumer un statut de favori qui ne devrait pas lui faire peur. Les Caennais peuvent à la fois confirmer leur excellent début de saison et enfoncer un adversaire mal en point.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr