Basket. La Coupe de France pour travailler

07 novembre 2017 Ecrit par 

Basket. Caen – Cholet, 32ème de finale de la Coupe de France (ce soir, 20h00). Le Caen Basket Calvados s’attaque ce soir à la Coupe de France contre Cholet, pensionnaire de Pro A. Plus qu’un match de gala, bien que les représentants du Maine-et-Loire pointent en bas de tableau, c’est une excellente séance de travail qui attend les Caennais à en croire leur entraîneur.

 

Pendant un mois, Caen va devoir réapprendre à vivre sans son génial BJ Monteiro, encore essentiel vendredi dernier dans la victoire obtenue au Havre (22 points). Et pour se trouver de nouveaux repères, et de nouveaux réflexes, rien ne vaut un gros match à l’enjeu assez modeste. Le Caen Basket Calvados peut difficilement aborder avec une ambition démesurée cette compétition où se côtoient Nationale 1, Pro B et Pro A. Alors Hervé Coudray évoque surtout « l’occasion de progresser » en exposant les enjeux de la réception de Cholet. « Il faut être plus précis quand on joue une équipe d’un niveau supérieur, détaille-t-il. Les détails sont d’autant plus importants. Il faut être un peu plus juste dans tout ce qu’on fait. »

 

Dans le sillage de son très bon début de saison (trois victoires et une défaite), le CBC va aussi pouvoir se jauger même si son entraîneur ne fait aucun plan sur la comète. « Il y a une vraie marge quand je vois leur effectif. » Cholet, qui en Pro A s’appuie sur un effectif plutôt homogène au niveau statistique (cinq joueurs sont entre neuf et onze points par match en moyenne), aura sûrement à cœur de se rassurer au Palais des Sports. Après sa défaite contre Limoges samedi dernier, l’entraîneur Philippe Hervé a parlé d’un « manque d’investissement » et a estimé que ce n’était « pas acceptable ». Avec deux victoires à son actif pour six défaites, Cholet réalise un début de saison éloigné de ses espérances. «  On fait des belles choses, mais on perd beaucoup de matchs », résume son capitaine et meneur Jonathan Rousselle sur le site officiel du club.

 

 

Caen peut-il en profiter ? Le rêve est permis, mais ce n’est pas l’idée maîtresse de sa présentation du match. « Ce match va surtout nous permettre d’intégrer Anthony (Odunsi, le pigiste médical de BJ Monteiro, ndlr). On va voir ce qu’il peut nous apporter. Il va falloir vivre sans BJ. On va travailler collectivement avec l’idée de commencer à préparer le match à Charleville, notamment sur les options défensives qu’on va privilégier. » Le match le plus important de la semaine est programmé vendredi prochain dans les Ardennes. Caen ne se trompe pas de cible. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr