Basket. Cette fois, il y a eu match !

08 octobre 2017 Ecrit par 

Basket. Orléans 84 – 77 Caen, 3ème journée de Leaders Cup. Une semaine après s’être fait atomiser par Orléans au Palais des Sports, le Caen Basket Calvados retrouvait ce même adversaire, hier en déplacement. La rencontre a pris une toute autre tournure, même si son issue a de nouveau tourné en faveur du relégué de Pro A.

 

 

 

La troisième défaite consécutive du Caen Basket Calvados en Leaders Cup, sur trois matchs disputés, reste assez anecdotique. D’une part, Caen était déjà éliminé des débats avant cette rencontre, d’autre part l’immense priorité caennaise de cette compétition continue de résider dans la préparation de la saison à venir en Pro B. Et c’est bien sous ce prisme qu’Hervé Coudray a apprécié la prestation livrée par ses hommes samedi soir. « Il a fallu se remettre la tête à l’endroit après le premier match contre Orléans. On a réagi positivement. Les joueurs ont mis beaucoup plus d’intensité à l’entraînement durant la semaine. C’est plus facile quand on arrive en match. J’ai vu des choses intéressantes (samedi) soir qui me rassurent. »

 

 

 

« Beaucoup plus de dureté »

 

 

 

Au coude à coude avec Orléans dès le premier quart-temps – « on est rentré avec beaucoup plus de dureté », Caen a bouclé ces dix minutes initiales avec sept points de retard sur son hôte (28-21, 10’). La faute à « deux erreurs sur les deux dernières attaques » qui ont permis à Gaylor Curier et Kadri Moendadze de frapper derrière la ligne des 6,75 mètres dans les trente dernières secondes. Emmené par un Bryson Pope retrouvé (12 points, 5 passes décisives), le CBC est reparti de l’avant dès l’entame du deuxième quart-temps et a surtout serré la vis derrière. « On s’est d’abord concentré sur notre défense, retient Hervé Coudray. On s’est beaucoup mieux ajustés, on a tenu nos duels. » Le deuxième quart-temps l’a parfaitement illustré, avec 16 points encaissés. En parallèle, les Normands ont démontré une adresse toute autre que la semaine précédente (11/25 à trois points), à l’image de Ludovic Chelle.

 

 

 

À la mi-temps, Caen menait 44-48. C’est à la reprise du jeu que les affaires se sont corsées. « On est reparti un peu dans nos travers, on était moins dans le combat », regrette Hervé Coudray. L’adresse extérieure du CBC lui a permis de ne pas plonger, mais le 27-15 enregistré au cours du troisième quart-temps en faveur des locaux a fait basculer la rencontre. « Les trois premiers tirs sont des tirs précipités à trois points. Alors qu’on était devant et à l’extérieur, ce n’était pas à nous de précipiter les choses. Il fallait chercher à amener le ballon plus près du panier. » Les Caennais ont eu le mérite de ne pas baisser la tête. Leur réaction dans le quatrième quart-temps leur a permis de lutter presque jusqu’au bout pour tenter l’exploit. « Les détails font la différence. Chaque erreur se paye cher… »

 

 

 

Caen apprend vite

 

 

 

Face à un gros calibre tel qu’Orléans, où les Américains estampillés Pro A ont encore fait beaucoup de dégât (17 points pour Kyle McAlarney et Marcellus Sommerville, « énormes dans les moments importants »), les Caennais ont démontré qu’ils apprenaient vite. « Les enseignements d’ensemble sont plutôt positifs, retient leur entraîneur. On a été plus patient, on s’est mieux donné la balle (24 passes décisives dont 6 pour Thomas Cornely, ndlr), on a posé de meilleurs écrans… On a montré qu’on était capable de faire des choses intéressantes. » Dans ce collectif, Jarvis Williams a retrouvé toute sa place de leader (18 points, 10 rebonds et 3 passes décisives), tandis que Ludovic Chelle a réussi à régler la mire (3/4 à trois points, 11 points en tout).

 

 

 

Caen enchaînera mardi soir contre Évreux pour son dernier match de Leaders Cup, avant le coup d’envoi de la saison de Pro B vendredi prochain à Lille.

 

 

 

Orléans 84 – 77 Caen

 

28-21 / 16-27 / 27-15 / 13-14

 

 

 

Caen : Williams 18, Sidibé 2, Cape 7, Cornely 7, Chelle 11, Thondique 12, Pope 12, Norelia 6, Vautier 2, Djedje DNP.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr