Basket. Moustapha Diarra, le banc avant le départ ?

13 septembre 2017 Ecrit par 

Moustapha Diarra n’a pas pris part à une seule des quatre victoires obtenues jusqu’à présent par le Caen Basket Calvados en amical. Le pivot n’entre pas dans les plans de son club depuis qu’il a évoqué sa volonté de ne plus être entraîné par Hervé Coudray. Prolongé automatiquement après la montée en Pro B, il semble toutefois être proche du départ.

 

L’image ne pouvait pas mieux refléter la situation. On y voit Moustapha Diarra seul au milieu du banc qui avait accueilli son équipe quelques minutes plus tôt contre le Belfius Mons. Pendant le match, le pivot de 30 ans avait dû prendre place sur une chaise jouxtant ce symbole du sport collectif. Là, il attend ses partenaires partis à la douche, avant de faire les 45 minutes séparant Vire de Caen, puis de retourner à l’entraînement le lendemain en tentant de faire abstraction du contexte. Moustapha Diarra était resté en survêtement la semaine d’avant contre Le Havre. Il allait de nouveau y être face à Évreux et, de nouveau, Le Havre. Le message ne pouvait pas être plus clair.

 

 

Cinquième intérieur du Caen Basket Calvados, l’ancien joueur de Souffelweyersheim « n’entre pas dans les plans sportifs » de son club, comme le reconnaît Franck Danet. La raison puise son origine au cours de la saison dernière, dans des relations compliquées avec Hervé Coudray. « [Moustapha Diarra] a fait une très bonne saison sportive (12,3 points et 6,1 rebonds en moyenne pour 13,2 d’évaluation, ndlr), poursuit le président caennais. Cependant, lors des entretiens individuels de fin de saison, il nous a fait part de sa volonté de ne pas poursuivre à Caen si Hervé Coudray en restait le coach. Il avait précisé qu’il demanderait alors à son agent de lui trouver un club. »

 

« L’équipe a été constituée sans lui »

 

Hervé Coudray a été prolongé d’une saison, et Moustapha Diarra aussi. Son contrat rendait l’action automatique en cas de montée en Pro B. À la reprise, le joueur était bel et bien présent. Seulement, l’équipe à laquelle il appartenait avait été « constituée sans lui » (F. Danet) dans la continuité des échanges printaniers. Dès lors, si le CBC était bien décidé à honorer ses engagements contractuels, il ne se voyait pas utiliser son cinquième intérieur dans une rotation sans réel sens d’un point de vue sportif. « Moustapha est dans l’équipe élargie, mais pas dans les joueurs prévus pour jouer cette saison. Pour l’instant, c’est fermé, même si la vérité d’aujourd’hui n’est pas toujours celle de demain. »

 

 

 

En l’occurrence, la vérité actuelle pourrait bien être rapidement chamboulée. Après avoir refusé une belle offre émanant d’un club de Nationale 2 cet été, Moustapha Diarra semble proche d’un départ. S’il continue de s’entraîner, il était absent de la présentation d’équipe aux partenaires hier soir. Un signe fort. L’intérieur ne veut pas s’exprimer sur le sujet, se contentant d’évoquer « un choix du club et du coach » concernant sa non-utilisation en match, mais laisse entendre qu’une issue favorable aux deux parties est proche. « S’il trouve un club, bien entendu on ne le bloquera pas », précise Franck Danet en toute logique. Pour l’heure, le Caen Basket Calvados continue de payer son ancienne recrue majeure sans imaginer un seul instant qu’elle soit amenée à retrouver la Pro B sous ses couleurs. Un combo perdant-perdant qui ne devrait plus s’éterniser. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr