Ludovic Chelle (Caen BC) : « Parfait dans l’état d’esprit »

08 septembre 2017 Ecrit par 

Deux jours après sa belle victoire sur le Belfius Mons (85-82), le Caen Basket Calvados rejouera dès ce soir (20h30) contre Évreux dans le cadre du tournoi des Léopards, au Havre. Malgré les petites contrariétés liées aux arrivées tardives de ses américains, Caen se montre déjà à son avantage. Ludovic Chelle, l’expérimenté arrière caennais, apprécie l’état d’esprit affiché.

 

 

Ludovic, c’était certes un match amical, mais on sent que vous pouvez tirer des enseignements positifs de la victoire obtenue contre le Belfius Mons…

C’est clair qu’il y a des enseignements positifs. J’ai trouvé que cela ressemblait au match contre Le Havre (remporté 80-79 le week-end dernier, ndlr). On progresse, mais sur les mêmes bases, avec l’envie de se passer la balle, de défendre ensemble. On joue dur, ça va vite. Ce n’est pas parfait, il y a des erreurs, des petits oublis, mais ce qu’on fait est bien pour l’instant. C’est agréable d’évoluer avec ces mecs-là et de jouer dans un collectif qui est sur de bonnes bases.

 

Est-ce déjà révélateur de battre une équipe qualifiée en coupe d’Europe, bien plus en avance dans sa préparation ?

De par mon expérience, je sais que ça reste à prendre avec des pincettes. Les matchs de pré-saison sont ce qu’ils sont. Ce qui importe, c’est nous. J’ai l’impression qu’on est déjà un groupe, alors que certains sont arrivés depuis à peine une semaine. Je l’ai déjà dit mais je le répète, c’est bien d’avoir gardé beaucoup de joueurs. On est en avance collectivement et on part à la guerre ensemble. Ça fait toujours plaisir de gagner. C’est de la confiance qu’on engrange.

 

Hervé Coudray a souligné l’état d’esprit après cette victoire. Y a-t-il un vrai élan qui se ressent dans le collectif caennais ?

Tout à fait. C’est vraiment le point positif que je tiens à souligner sur cette prépa. Le groupe est en train de se former. On sait que ça va être une saison difficile. Dans les moments difficiles, il faut qu’on ne fasse qu’un. C’est ce vers quoi on s’oriente. On est vraiment sur de bonnes bases. Tout le monde vient à l’entraînement avec l’envie de s’entraîner, l’envie de travailler. À l’entraînement, les matchs sont hyper-intenses. C’est bien. Il faut continuer.

 

Tu as l’expérience de ce niveau, as-tu le sentiment que ceux qui ne l’ont pas forcément ont réussi à hausser leur niveau d’exigence ?

Tout le monde a augmenté son niveau d’exigence, tout le monde est dans son rôle. C’est ce qui est bien aujourd’hui. Quand je vois Seb (Cape), il est parfait. Il joue les pick and roll très bien, il défend hyper bien… Chaque personne qui rentre apporte à sa façon et comme le coach l’attend. On n’a pas de mec qui triche, pas de mec qui fait faux bond. On est tous durs, on se donne tous à fond. Il y a des erreurs, c’est normal, mais comme on est tous à 200 %, il y a toujours quelqu’un qui supplée. Pour l’instant, c’est parfait en terme d’état d’esprit et sur la façon dont tout le monde se livre.

 

Comment abordes-tu le tournoi de ce week-end ?

Les deux matchs vont être durs, les jambes seront lourdes. Mais le résultat ne sera pas si important que ça. Cette envie de jouer, de se battre ensemble, doit être notre marque de fabrique. Les résultats viendront.

Parrain Rubrique - CBC

case septembre15    

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr