Étienne Plateau part sans rancune

05 juillet 2017 Ecrit par 

Il n'y aura pas de caennais dans l'équipe première du Caen Basket Calvados la saison prochaine. Après Camille Eleka, c'est Etienne Plateau qui s'est engagé en faveur d'un autre club. Non conservé en Normandie, l'arrière a opté pour l'ambitieux projet de Vitré. Il repart en Nationale 2, comme son ancien camarade de club.

 

Étienne Plateau avait beau nourrir l'espoir d'une prolongation au moment où il a pu de nouveau fouler les parquets de Nationale 1, c'est sans véritable surprise qu'il a su en fin de saison dernière que son avenir devait s'écrire ailleurs qu'à Caen. « S'il n'y avait pas eu les blessures, je me serais vu continuer, reconnaît-il. Mais je m'étais fait à l'idée. Il n'y a pas de mystère... Je voyais le scénario arriver. J'ai eu le temps de faire mon deuil. » Après les 18 matchs de la saison 2015-2016, ce qui ne l'avait pas empêché de tourner à plus de 11 points par match en 26 minutes passées sur le terrain en moyenne, Etienne Plateau a dû se contenter de 12 rencontres la saison passée. Ses 11 minutes de temps de jeu moyen laissaient imaginer la suite. « Il n'y a pas de rancune. Je comprends. » Outre les blessures qui ont gâché en partie ses deux dernières années à Caen, Etienne Plateau subit la règle des moins de 23 ans (les clubs ne possédant pas de centre de formation doivent avoir quatre français de moins de 23 ans sous contrat s'ils ne veulent pas payer d'amende)... et la situation contractuelle de Sébastien Cape et Ludovic Chelle. Les deux hommes sont encore liés avec le CBC pour la saison à venir, or ils évoluent au même poste que l'ancien quimpérois.

 

Non retenu à Caen, donc, Etienne Plateau s'est mis en quête d'un nouveau projet. Il l'a trouvé à Vitré, fraîchement relégué en Nationale 2. A l'origine, Orchies était pourtant le mieux placé pour s'attacher ses services. Des difficultés financières ont fait échouer l'opération, le club nordiste étant pour le moment privé de Nationale 1. « Mon choix numéro 1 était de signer en N1. Néanmoins, je ne rejoins pas une N2 qui jouera le maintien. Il y a un vrai objectif. Vitré, c'est le bon compromis entre le côté géographique (non loin de Caen, ndlr) et le côté sportif. Le club vise la montée sous deux ans. C'est motivant. » A 31 ans, Etienne Plateau va relever un nouveau défi dans une carrière déjà très riche. L'ancien international cadet, junior et espoir, qui aura connu Pro A, Pro B, N1 et N2, peut quitter le CBC avec le sentiment du devoir accompli. Il a vécu deux accessions en trois ans. « On l'avait annoncé, on l'a fait. Je retiendrai beaucoup de positif. » Etienne Plateau reprendra l'entraînement collectif le 1er août. Et se languit déjà de retrouver ses anciens compères Camille Eleka (Berck) et Fabien Omont (Cherbourg) si la composition des poules le veut bien...

Parrain Rubrique - CBC

case septembre15    

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr