craf2s sportacaen v2 4

Le CBC aura-t-il sa grande finale ?

18 mars 2017 Ecrit par 

Basket. GET Vosges 72 – 69 Caen, 29ème journée de Nationale 1 masculine. Le Caen Basket Calvados n’est plus invaincu en 2017. Après trois mois de victoires incessantes, il s’est incliné au GET Vosges vendredi soir. Le match a basculé dans les dernières secondes.

 

C’est peut-être le match que Caen craignait le plus. Avant Quimper, chez une des équipes les plus performantes de Nationale 1 à domicile, les Caennais étaient en danger au GET Vosges. Si leur début de match a pu penser que ça ne serait pas si difficile, avec douze points d’avance pris dès les premières minutes de jeu, la suite a été d’une autre teneur. « On était à 100 % (de réussite au tir, ndlr) en début de match, on savait que ça n’allait pas durer, précise Hervé Coudray. Et après notre très bon début de match, on s’est peut-être un peu relâché. Il y a quelques tirs faciles qu’on doit marquer et qu’on ne met pas… »

 

Le GET en a profité pour revenir rapidement, puis prendre les devants dans le deuxième quart. « L'adversaire a durci et trouvé des solutions. Il a réagi et retrouvé ses standards défensifs. » La meilleure défense du championnat a su l'emporter sur une des meilleures attaques du moment. Caen a pourtant eu « le match en main » à plusieurs reprises, sans jamais réussir à enfoncer le clou. Avec seulement onze points inscrits dans le dernier quart, les Caennais sont restés trop inefficaces. Le dernier tir de Justas Sinica à trois points, soit le retard qu'accusait le CBC à cet instant du match, en est le symbole. Les Vosgiens avaient fait basculer le match quelques secondes plus tôt, alors que leurs adversaires avaient encore la mainmise sur les débats à quelques minutes de la fin. « On aurait pu faire le break à plusieurs reprises, mais on a laissé passer des lancers-francs (7/16), des tirs faciles, des rebonds (45 à 28)... Derrière, le GET Vosges a fait ce qu'il fallait. »

 

L'autre regret de Caen se situe dans un registre moins maîtrisable. Privé de Ludovic Chelle dès la première mi-temps en raison d'un violent coup dans le dos, le CBC a ensuite dû terminer la rencontre sans Thomas Cornely. Le meneur s'est fait fracturer le nez. Sa participation pour le choc contre Quimper est encore incertaine. « Il a une radio lundi et va voir le chirurgien. Tout dépendra de ce que dira le chirurgien... Ça peut être un coup dur. » Dans ce match, « engagé, physique », Caen « a laissé des plumes ».

 

Un seul mot d'ordre désormais : rebondir. « Le fait d'avoir perdu peut être un mal pour un bien, avance Hervé Coudray. Ce n'est pas un coup d'arrêt. Les grandes équipes ne perdent jamais deux fois de suite. Les joueurs auront encore plus faim contre Quimper. Ça ne me déplaît pas d'aborder ce match dans ce contexte. » Caen pourrait, de toute façon, garder sa marge de manœuvre de deux points si Quimper venait à perdre ce soir contre Souffelweyersheim. Si c'est le contraire qui se produit, le match de jeudi sera la grande finale avant l'heure espérée. « Tant mieux si on a de la pression. Ce sont des matchs comme celui-là qu'on a envie de jouer. Et c'est intéressant d'être à domicile... »

Parrain Rubrique - CBC

case septembre15    

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr