Le CBC dans la dernière ligne droite

10 mars 2017 Ecrit par 

Basket. Caen – Gries, 28ème journée de Nationale 1 masculine (ce soir, 20h00). Le chiffre 13 fera-t-il le bonheur du Caen Basket Calvados, ce soir ? Les Caennais tenteront en tout cas la passe de treize ce soir face à Gries. Balayés par cet adversaire au match aller, ils s’attendent à un retour compliqué. Mais devant un Palais des Sports à nouveau bondé, Caen veut profiter de sa belle dynamique.

 

Le Caen Basket Calvados échappera peut-être aux beaux mais inquiétants playoffs, ceux qui l’ont privé de montée en Nationale 1 il y a trois ans maintenant, alors il a décidé d’anticiper les choses. « J’ai dit aux joueurs avant le Centre Fédéral qu’on abordait les playoffs, indique Hervé Coudray. On est entré dans une phase où tous les matchs sont importants. On a zéro marge de manœuvre. » Sur le terrain, la récente réception de Lorient est venue le rappeler. Caen ne s’est imposé qu’en prolongation contre cet adversaire pourtant mal classé. Sur le papier, le petit point d’avance affiché sur Quimper, contre qui le point average semble impossible à récupérer (94-77 à l’aller), est dans la même veine. « Il ne faudra pas faire de faux-pas avant la réception de Quimper (le 23 mars, ndlr), ni après. » Hervé Coudray le sait : dans un championnat aussi dense qu’est la Nationale 1, nul ne peut se permettre de crier victoire avant le franchissement de la ligue d’arrivée. Souffelweyersheim, qui semble désormais trop distancé pour espérer se mêler à la lutte pour le titre, en sait quelque chose. Les Alsaciens avaient démarré la saison par onze victoires de suite, dont une de seize points sur Caen… « Le championnat est tellement long que des équipes peuvent avoir des creux, à l’image de Maurienne l’année dernière. » Maurienne avait fléchi peu avant la fin, pour finalement remporter les playoffs et accéder ainsi en Pro B.

 

Si le CBC ne parvient pas à terminer premier de la saison régulière, il lui restera donc une seconde chance. Néanmoins, à sept journées de la fin, Caen a toutes les cartes en main au vu de sa dynamique spectaculaire, d’un effectif au complet et d’un niveau de jeu séduisant, malgré le léger ralentissement observé contre Lorient. « C’est bien d’avoir eu un match compliqué », estime Hervé Coudray. Ce ne sera pas assurément le dernier en cette fin de saison sous tension. Trois matchs sont programmés face à des formations du top 5, Épinal, Quimper et Rueil. Gries et Challans apparaissent un ton en-dessous, mais ils luttent actuellement pour les playoffs. Quant à Vitré et Angers, contre qui les Caennais termineront leur saison, ils sont à la lutte pour le maintien. En Nationale 1, l’enjeu est partout. Alors même si Quimper a un calendrier légèrement plus facile sur le papier, on peut imaginer que la tendance est au "kif kif" dans ce duel pour la première place. Une chose est sûre : Caen n’a aucun droit à l’erreur chez lui, à commencer par ce soir contre Gries. L’autre équipe de l’est reste sur une victoire de prestige dans le derby qui l’opposait à Souffelweyersheim (74-72). Douzième, Gries n’est qu’à un point des playoffs et deux de la relégation. Avec les nombreux remaniements adoptés en cours de saison, c’est une équipe qui ne ressemblera pas tout à fait à celle qui avait facilement dicté sa loi aux Caennais à l’aller (85-70). « Ils nous avaient laminés », estime Hervé Coudray.

 

Le contexte est désormais tout autre. Il plaide d’autant plus en faveur de Caen que la semaine a été moins éprouvante pour les Normands. Alors que Gries a dû cravacher contre Andrézieux (défaite 85-83) puis Souffel, Caen a eu droit à un match plutôt tranquille mardi dernier au Centre Fédéral (67-92). En cette dernière ligne droite, ce n’était pas de trop pour reposer les organismes.

 

Le calendrier de Caen :

Reçoit Gries (12ème, 13/14)

Va à Épinal (5ème, 16/11)

Reçoit Quimper (2ème, 20/7)

Va à Challans (10ème, 13/14)

Reçoit Rueil (4ème, 17/10)

Va à Vitré (17ème, 11/16)

Reçoit Angers (16ème, 11/16)

 

Le calendrier de Quimper :

Va à Andrézieux (8ème, 14/13)

Reçoit Souffelweyersheim (3ème, 18/9)

Va à Caen (1er, 21/6)

Reçoit Chartres (9ème, 13/14)

Va à Sorgues-Avignon (15ème, 11/16)

Reçoit Saint-Vallier (11ème, 13/14)

Va à Rennes (13ème, 11/16)

Parrain Rubrique - CBC

case septembre15    

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr